Layering Japonais

layering

Aujourd’hui ma p’tite, je te parle du layering, technique employée par les japonaises pour prendre soin de leur peau. J’ai découvert ce truc il y a prêt d’un an, puisque ma sœur m’a offert le livre d’Elodie-Joy JAUBERT « Layering, secret de beauté des japonaises » pour Noël. J’ai dû torcher ce bouquin en moins de deux heures, ressortant complètement séduite par le concept.
C’est ainsi que j’ai démarré l’année 2015 en appliquant tout ce que j’avais pu y lire, constatant assez rapidement quelques changements positifs au niveau de ma peau. Je ne suis pas entrain de te dire que ce truc est une révolution totale, mais je pense sincèrement que les japonaises ont tout compris et cette technique fait preuve d’une logique implacable. On comprend mieux pourquoi ces femmes paraissent généralement 10 ans de mois !

Qu’est-ce que le layering ?

Le layering est LE secret de beauté que les japonaise se transmettent de génération en génération, autrement appelé technique du « mille-feuille » par chez nous, bref, comprends « superposition de couches ». Ces couches correspondent aux différents soins protecteurs, nourrissants ou hydratants.  Et le délire dans tout ça, c’est que chaque couche appliquée vise à préparer à accueillir la couche suivante. Et c’est là où tu sens toute la logique du machin.

layering

Les 7 étapes du layering

ETAPE 1 (le soir uniquement) : Le démaquillage à l’huile végétale

Oui ma p’tite, à l’huile. Elle est bonne pour tous types de peaux, même les plus grasses ; hormis le fait de faire sa fête au make-up d’une manière implacable, elle sait parfaitement déloger les petites merdes venues s’incruster au fin fond de tes pores durant la journée. Donc même si tu ne te maquilles pas, ben… « démaquille-toi » !

Vu la variétés d’huiles existantes, tu devrais trouver ton bonheur. Choisis-la en fonction de ton type de peau, bio, avec la mention « première pression à froid »

Pour info, l’huile de Jojoba est sébo-régularisatrice. En effet, c’est celle qui se rapproche au mieux de la composition de notre sébum naturel, donc en l’utilisant, ton épiderme se dira « Bordel, y’a déjà du sébum par ici, pas la peine que j’en produise alors ! ».

Les japonaises quant à elles, privilégient l’huile de Camélia aux propriétés nourrissantes, protectrices et adoucissantes. Elle reste tout de même un peu onéreuse, donc au pire, tu peux toujours te rabattre sur cette bonne huile d’olive que tu utilises pour faire ta vinaigrette, elle est riche en vitamine A, D, E et K et sait combattre le vieillissement prématuré de la peau !

ETAPE 2 : Le nettoyage à l’eau tiède

Ici, l’idée est de virer le surplus d’huile de l’étape 1, avec ton nettoyant visage. Pas de difficultés particulières, tu te nettoies le visage quoi.

ETAPE 3 : La lotion

Cette étape vise à resserrer les pores et tonifier la peau, tout en enlevant les résidus de calcaires venus se déposer lors du rinçage de la précédente étape.

Là encore, je t’accuse de mauvaise foie si tu me dis ne pas trouver un hydrolat susceptible de répondre à tes besoins vu la panoplies existantes.

La lotion est devenue vraiment THE geste que je n’oublie jamais de faire, surtout quand tu sais à quel point l’eau est calcaire à Strasbourg. Personnellement, je m’arrange toujours pour fixer un embout spray à mes flacons pour pouvoir spritzer directement vers mon visage, - je trouve ça tellement, mais tellement agréable ! - mais tu peux très bien appliquer ta lotion à l’aide d’un coton.

Je te conseille d’attendre quelques minutes avant de passer à l’étape 4, histoire que ça sèche un peu. Tu peux en profiter pour le laver les dents (ou le reste).

ETAPE 4 : Le sérum

Il en existe des touts prêts dans le commerce, pour tout type de peau, à voir si tu as déjà un chouchou. De mon côté, j’utilise tout simplement du gel d’aloe vera, soit pur, soit mélangé avec un peu d’huile végétale voir des huiles essentielles. Un oléogel assez intéressant car tu peux vraiment le personnaliser en fonction de tes besoins.
La gel d'aloe vera a l’avantage d’avoir un effet tenseur et de bonnes propriétés hydratantes.

ETAPE 5 : Le contour des yeux

Gel d’aloe vera ! Encore et toujours pour ma part !  Mais peut-être as-tu déjà ton contour des yeux attitré, auquel cas, je m’incline !

ETAPE 6 : La crème

En avant-dernière étape, tu appliques ta crème de jour ou de nuit (selon) adaptée à ton type de peau. Elle viendra compléter l’effet du sérum. Il est assez recommandé d’ailleurs, de ne pas forcément attendre que le sérum pénètre pour appliquer la crème puisque l’émulsion n’en sera que bénéfique !

Je confesse, cette étape, je la zappe complètement en été. Rien à foutre je suis une rebelle.

ETAPE 7 : le baume à lèvre

Enfin, tu termines en t’hydratant les lèvres à l’aide d’un baume ou d’un trait de beurre de karité histoire de les protéger des agressions extérieurs !

Ça, je le fais jamais étant donné que je suis constamment entrain de sucer la poire à mon chat, donc je te passe l’image du carnage. Pauvre bête.

Voilà voilà ! Ainsi s’achève cette petite initiation au layering ! Bien sure, je t’incite à utiliser des produits bio, naturels, aussi clean que possible, mais sache que cette méthode peut très bien se faire à l’aide de produits conventionnels dégelasses. Chacun fait bien c’qui veut.

Il est vrai qu’au premier abord cela peut paraître long et fastidieux, mais il n’en est rien. Perso, je fais tout ça en moins de 5 minutes et c’est réglé. A part au début, où je relisais souvent mes notes « vas-y, y’a quoi en étape 4 déjà ? ».
Ce rituel fait parti intégrante de ma routine quotidienne, même si j’avoue avoir un peu arrangé certains trucs à ma sauce.

Pour exemple, je me nettoie le visage le soir avec une mousse nettoyante, mais le matin, juste un coup d’eau tiède sur la gueule, et un peu d’hydrolat aident à me considérer comme propre. Je trouve inutile de revenir faire chier ma peau à coup de savon sachant qu’elle y a déjà eu droit la veille, qu’entre temps, je n’ai fait que de dormir et que donc, il ne s’est pas passé quand chose ! Et j’ai vraiment ressenti la différence, je la sens moins excitée la meufette.

Peu couteux, le layering est personnalisable à souhait, en fonction de tous les types de peau. Il suffit juste de bien choisir son huile, sa lotion, son sérum et sa petite crème ! Et ça… J’adhère !

Commentaires

Lulu

Super article ! J’ai bien ri . Comme toi, je ne fait le layering que le soir, par contre j’utilise un savon au lait d’ânesse a 40 % ça permet d’enlever le gras de l’huile, et promis la peau ne « tire » pas ! Le matin je ne fais que l’hydrolat + aloe et HV. Je n’utilise plus de crème hydratante mais l’huile végétale de rose musquée . En fait ça s’adapte à chacune . Enfin , tu m’enlèves le poids …d’attendre entre la pose du gel d’aloe et l’huile ! Maintenant Je mélangerais les 2 tiens ! Soyons fous

Sintes

Hello! Merci pour tes articles, ils sont drôles et sans prétention, ça me plait bien! comme crème de jour, j’utilise du shealoé (maison, mais n’ayant pas de batteur électrique on repassera pour l’effet « chantilly »!), donc je fais l’impasse sur le sérum aloé vera vu que ma crème en contient déjà 😉 tu aurais une recette de gommage simple à faire pour le visage? Marre de trouver des recettes compliquées avec dix mille machins dedans! (je suis tombée sur une recette « sucre et huile d’olive », mais déjà que je tartine ma face avec l’huile d’olive pour le démaquillage, j’aimerais d’autres apports pour la peau!) Merci 🙂

Mémé

Hello !
C’est quoi Shealoé, je ne connais pas ?
Pour le gommage visage (et corps d’ailleurs), je suis adepte du marc de café + huile, mais ce n’est peut-être pas conseillé pour les peaux sensibles. Puis, tu dis vouloir d’autres apports que l’huile donc ça ne va pas t’aider beaucoup !
Tu peux opter pour du sucre effectivement, qui est + doux que le marc de café, avec par exemple du yaourt qui hydrate, ou de l’aloe vera mais vu que ta crème en contient déjà tu vas m’envoyer bouler lol :p

nathiss

Bonjour. mon eau du robinet est très calcaire. je rince avec ou j’ulitise autre chose ? Merci pour ta réponse, Mémé

Mémé

Yes tu rinces à l’eau normale et ensuite tu termines par un hydrolat censée virer le calcaire justement 🙂

Kika

Le Shealoé est une combi Shea Butter (Karité) et Aloé Vera je pense…enfin je crois… 🙂

Marie-Eve

Salut mémé, j’adore ta façon de t’exprimer, j’ai bien ri . Pour l’étape n°6, je peux utiliser du beurre de karité? Je ne mets plus de crème de jour ou de nuit depuis bien longtemps en fait. Merci pour ta réponse

Mémé

Coucou ! Merci merci ! Beurre de karité tu peux tester. Perso je trouve ça trop riche pour ma peau mais chacun ses rituels hein. Il faut avant tout que ça te convienne 🙂
Bisous

Roxane

Coucou, merci pour l’article! Le gel d’aloe vera me fait des plaques rouges pendant 15 mn… Je peux le melanger avec une HV de coco par exemple? Avant d’appliquer celle de noisette en crème de nuit?
Bisous

Mémé

Coucou Roxane. Oui je n’y vois pas d’inconvénients. Pourquoi ne pas te faire carrément un oléogel avec de l’aloe + HV de noisette directement ?
Après, si l’aloe ne te convient pas, il ne faut pas te forcer à l’utiliser à tout prix hein. Pour ne pas gâcher, tu peux l’utiliser dans les cheveux 🙂

Marie-Eve

Salut Mémé, cela fait deux jours que je suis cette méthode et j’ai à chaque fois la peau qui chauffe pendant un bout de temps après. Est-ce normal? Cela va-t-il s’atténuer avec le temps? J’utilise de l’huile d’olive, de l’eau de rose, du gel d’aloe vera et du beurre de karité. (J’ai une peau sensible et une très légère couperose). Merci pour tes conseils

Mémé

Coucou Marie-Eve, tu me poses une colle car je ne connais pas bien les peaux sensibles. Peut-être que tu appuies trop lors de l’application ?

Mélusine

Bonjour, vérifie la compo de tes produits, c’est souvent là que ça coince (conservateurs et/ou alcool, même dans les produits bio ils ne sont pas tous exempts d’allergènes, hélas… :/ )
Pour info, un bon hydrolat ne doit contenir … que de l’hydrolat, donc le nom de la plante en latin + éventuellement la mention « flower extract » ou « flower water » et dans les gel d’aloe il y a de tout aussi 🙁 Pour ma part, je ne me fatigue pas, j’ai adopté celui de Bioflore qui est le plus propre sur le marché.

Marie-Eve

Je me demande si ça ne viendrait pas du savon que j’utilise…il est soi-disant doux pour les peaux sensibles mais j’ai toujours la peau sèche et qui tire après utilisation. Je peux sauter l’étape savon?

Mémé

Oui !!! Perso j’en utilise plus et ma peau n’a jamais été mieux depuis. J’utilise une mousse nettoyante à base d’hydrolat donc pas de savon dedans ! La recette est sur le blog 🙂

Marie-Eve

Merci pour tes réponses, je vais donc éviter ce savon maudit . J’irai voir ta recette tant que j’y suis. Au fait, tu crois que je peux faire cette méthopou r ma fille de 10 ans, elle a un peu de boutons?

Mémé

Oui, je n’y vois pas d’inconvénients 🙂
Tiens moi au jus !
Bisous

Marie-Eve

Hello, alors j’ai essayé sans la phase savon. Je passe juste un gant mouillé après l’huile et je mets du beurre de karité pour la touche finale. Je n’ai plus la peau rouge qui chauffe Yessss! Mais je vois déjà la différence. Ma peau est plus douce et ma couperose moins prononcée. Quant à ma fille, je me contente d’eau de rose sur la peau et d’eau de bleuet pour les yeux et c’est incroyable, ses boutons vont beaucoup mieux et sa peau est bien plus nette :-)). Merci pour tous ces conseils 🙂

Mémé

Super nouvelle ça ! Tu vois que tu as fini par trouver ce qui te conviens 🙂 Il faut un peu tâtonner au début 🙂
Belle aprèm’!

Marie

Salut meme!
Merci pour cet article, je vais m’y mettre! Je suis un peu paumée pour choisir mon hydrolat et hv … Des petits conseils pour une peau à tendance mixte mais sensible, avec tendance acne?? L’eau enlevé bien l’hv ou c’est quand même mieux avec un pain de savon? Merci d’avances!

Mémé

Salut Marie !
Pour l’acné ce qui m’a bien aidé c’est l’hydrolat de Tea Tree ainsi que l’huile végétale de Jojoba, mais je ne sais pas si ça conviendrait à des peaux sensibles par contre.
Après le démaquillage à l’huile, si tu rinces avec de l’eau seulement, tu risques d’avoir un surplus qui reste. Moi j’aime bien par moment quand je sens que ma peau galère un peu. Mais si ça te dérange, il faut effectivement enlever l’éxédant à l’aide d’un savon 🙂

Sandrine

Bonjour,
Juste pour apporter mon expérience.
Debut 8 mois, je fais un nettoyage de ma peau avec un mélange 50-50 huile de sésame / eau de chaux, je ne rince pas, et je passe ensuite un coton avec un hydrolat de bleuet ou un hydrolat de camomille allemande. Les deux sont apaisantes, le bleuet est intéressant pour les yeux fatigués ou irrités (on peut même en mettre directement dans l’oeil ! ça calme très bien).
Ensuite je mets ma crème anti-rides maison.
Ma peau ne boutonne plus (j’avais toujours un méchant bouton qui poussait par-ci, par-là toutes les deux semaines, rien de méchant mais quand même). Elle est douce, jolie. J’ai 35 ans. J’ai aussi totalement arrêté le savon. Pour avoir fait le test « se laver au gant avec savon, rincer, puis passer le coton avec HV sésame+ eau de chaux »… j’ai réalisé que mon coton était aussi sale que si je ne fais pas la case savon !!! impressionnant comme ça sert à rien lol.
Je recommande vraiment cette méthode de layering !!

Je vais tenter de rajouter l’aloe vera juste avant l’anti-rides. J’ai deux petites tâches brunes sur les joues, apparemment ça pourrait aider à faire partir.
Alors merci, car je sais quand le mettre maintenant 😉

Mémé

Merci Sandrine pour ton retour !
Yes vive le Layering ! Perso, j’ai vu les résultats dès le premier mois.
Idem, depuis que ma trogne ne voit plus l’ombre d’un savon, ma peau est beaucoup mieux et je n’ai même plus de boutons (et contrairement à toi, je n’en avais pas « par ci par là » si tu vois ce que je veux dire lol…).
Je n’ai jamais testé l’eau de chaux, je ne connais pas bien ce produit. Son appelation ne m’inspire pas en plus (préjugé!!!). Mais sans doute qu’un jour, si j’en ai l’occas’, ou que je tombe dessus, je craquerai car tu n’es pas la première à en vanter les mérites ^^
Merci pour ton commentaire en tout cas!
Bisous

Sandrine

Plus d’info sur l’eau de chaux sur aromazone :
http://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/eau-de-chaux-aroma-zone
on peut l’acheter en pharmacie, c’est pas cher du tout.
il faut par contre secouer le mélange HV + eau de chaux, car huile et eau se séparent toujours 😉 c’est la seule « contrainte ».
J’ai aussi vu des effets très rapidement. Disons qu’avec les 8 mois, j’ai du recul, et l’effet « plus de bouton » est confirmé 😀

yolaine

coucou, j’amène ma petite contribution, c’est le jour!
eau de chaux+huile=liniment oléo-calcaire, une bénédiction pour les bébés et les autres! je vous donne ma recette pour qu’il reste homogène: faire fondre de la cire d’abeille dans l’huile d’olive (traditionnellement utilisée), amener ton eau de chaux à la même température et tout mixer ou fouetter ; les doses: 100ml eau de chaux, 100ml huile et 2g de cire. ça ne bougera plus en principe! Si tu n’es plus un bébé aux fesses sensibles, tu peux avoir ce démaquillant merveilleux en moins basique (c’est mieux pour le visage) en ajoutant un peu d’acide lactique (6 gouttes) et aussi des HE au choix ou une flagrance..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *