Ma routine visage de l’hiver 2016 – homemade & naturelle

routine visage

Tu peux me jeter la pierre, je concède que le sujet de ce billet est d’une banalité pathétique car beaucoup appréhendé par les bloggeuses/youtubeuses en ce moment. Mais outre cet effet de mode qui consiste à énumérer les produits à utiliser pour prendre soin de sa trogne, j’avais envie de laisser une trace de ma routine du moment parce que je crois que j’ai enfin trouvé mon rythme de croisière et que ma peau (même si elle reste imparfaite, faut pas pousser), va beaucoup mieux. 
 
J’avais aussi envie de laisser une trace parce que même si quelque chose me convient, il m’arrive de m’en détourner juste pour tester d’autres trucs, varier les plaisirs, découvrir des nouveautés, oubliant complètement ce qui avait fait tant de bien à ma peau à un instant T.  
 
Et puis, le mettre noir sur blanc, comme un journal de bord auquel je pourrais toujours revenir en cas de crise cutané, et pour voir l’évolution des produits utilisés. Qu’on se le dise, en fonction des saisons, et des années, ma routine change. Je ne suis pas très stable. Ma peau non plus. 

Je ne sais pas vraiment si ce billet va t’intéresser dans la mesure où c’est très personnel. Chaque peau est différente, il est donc toujours difficile de se calquer sur la routine de quelqu’un d’autre, mais si déjà ça peut te donner des idées, j’en serai ravie ! Pour rappel, j’ai une peau mixte à grasse qui sort des boutons en période critique, laissant de la cicatrice de-ci de-là, le tout, saupoudrée de comédons ici et là, sinon ça serait pas drôle !

routine visage

Ma routine visage de l'hiver 2015-2016

Tous les jours 

Tu commences à le savoir, je suis une adepto-addict du layering. Depuis que j’ai découvert ce truc l’an dernier, je ne l’ai pas lâché quand j’ai vu les résultats au bout de moins d’un mois. C’est donc tout naturellement que ma routine visage est basée sur cette méthode, même si j’avoue qu’il y a parfois du laisser-aller ! On va dire que j’ai « adapté » certains trucs à ma sauce.

Le soir

Je commence par me démaquiller à l’huile végétale

Niveau huile végétale pour cette étape, je ne suis pas vraiment fixée pour l’instant. J’ai commencé avec de l’huile de Nigelle, puis Jojoba parce que j’en avais sous le coude que je n’utilisais plus, et en ce moment, je tourne à l’huile de noisette parce que faut bien liquider cette big bouteille !  
Que j’utilise celle-ci ou une autre, je trouve que c’est sensiblement la même chose. Bien entendu, je vais éviter les huiles comédogènes hein, mais disons que je ne suis pas trop regardante en ce qui concerne l’huile démaquillante, tout ce que je lui demande c’est de décoller le maquillage, et de ne pas me piquer les n’yeux ! C’est pas dit qu’une fois que ma noisette sera terminée, je ne me rabatte pas sur l’huile d’olive qui squatte le placard de la cuisine... 

Ensuite, je nettoie ma peau pour virer l’excédent d’huile

J’utilise  ma mousse nettoyante sans savon qui nettoie en douceur tout en sachant enlever le surplus d’huile utilisée. Elle est composée d’hydrolat de bleuet et de rose de damas. Je l’avais faite en m’inspirant de la mousse nuage Céleste de chez CATTIER que j’avais beaucoup aimé. C’est d’ailleurs avec elle que j’ai découvert la joie des mousses nettoyantes, préjugées jusque là pas assez « nettoyante » justement. Erreur. Je l’aime d’amour !
 
Niveau utilisation, ça varie d’un jour à l’autre, là encore, je ne suis pas bien fixée. La plupart du temps, c’est mouvements circulaires avec la pulpe des doigts. Et les jours où je sens ma peau vraiment encrassée de merde, je la couple avec ma brosse S.O.S pureté de chez Naturience, et à d’autres moments avec mon éponge konjac, que j’ai récemment acquise  (et dont j’arrive pas à juger le sort). Mais ça doit arriver grand du grand max 3 fois par semaine.  

Puis je me colle un petit coup d’hydrolat dans la tronche

Une étape sur laquelle je ne fais jamais l’impasse, me vaporiser un hydrolat ou une eau florale dans la face après m’être séchée le visage. Ca enlève les traces de calcaire et procure une sensation de bien être et de propreté extrême (ouais, extrême). J’adore faire ce geste, que je préfère de loin à l’application au coton. En ce moment je tourne avec deux eaux florales : Hamamélis et Lavande vraie. Elles squattent dans le frigo, et j’avoue timidement attraper la première qui me tombe sous la main sans réfléchir.

Enfin, je termine par le sérum, ou pas ! 

Il y a eu une période où j’appliquais systématiquement un sérum pour la nuit. Mais en ce moment, je ne sais pas pourquoi, je ne fais quasiment plus rien, j’ai perdu cette habitude. Ma peau ne s’en porte pas plus mal tu me diras. Ca lui permet de respirer un peu toute seule. Ceci étant, j’applique quand même mon macérât huileux de figue de barbarie une à deux fois par semaine, en prenant soin de m’octroyer un massage de la trogne. Et le lendemain, ma peau est WOUAH ! J’avoue avoir un peu peur que ma peau s’y habitude, je crois que c’est aussi pour ça que je ne le fais pas quotidiennement.

mousse creme serum

Le matin

Je ne me nettoie pas le visage, ou presque

Je  n’utilise pas de produit nettoyant, juste un coup d’eau tiède dans la gueule, et c’est très bien comme ça ! Je pars du principe qu’elle a déjà été nettoyée la veille, pas la peine de stimuler les glandes sébacées, je leur fous la paix. Quand j’ai commencé à ne plus me « nettoyer le visage » le matin, j’ai vraiment constaté un changement. 

Mais j’applique quand même un hydrolat ! 

Encore une fois, soit Lavande, soit Hamamélis à l’aide d’un spray. 

Puis mon indispensable sérum

J’utilise en ce moment mon oleogel cicatrisant et régénérant dont je t’avais partagé la recette il y a peu de temps. J’aime l’effet tenseur et frais que procure le gel d’aloe vera, ça ravigote le matin !

Place ensuite à la crème de jour

Sébo-régulatrice, parfaite pour protéger ma peau en cette saison hivernale. Je ne suis pas certaine de l’utiliser cet été, elle est quand même assez épaisse. D’ailleurs en été, je n’utilise pas de crème, juste un sérum à base de gel d’aloe vera. Je ne suis pas peu fière de ma petite crème, depuis le temps que j’en cherchais une répondant à mes besoins… Bon, je l’ai finalement pas trouvé, je l’ai faite ! C’est encore plus satisfaisant ^^

Enfin, je me maquille, enfin, si on peut appeler ça se maquiller 

Un  petit coup de mascara. J’oscille en ce moment entre deux. Le Nothing but Volume schwarz de chez Alverde (disponible en Allemagne, ou sur internet), et la version waterproof de chez Avril ; qui, s’est avérée par la suite, pas bio du tout, mais le temps que je capte (merci Sonata au passage) ! Déception, car je le trouvais vraiment top ! M’enfin, il existe une version clean, donc c’est pas dit que je teste pas un de ces jours. Bref, pour en revenir à celui d’Alverde, la brosse est assez grosse, et c’est ce que je préfère. Il coule pas et sait garder la courbure des cils correctement.

Un petit coup de crayon khol Alverde en muqueuse inférieur, et c’est parti !

Une fois par semaine, en général, le dimanche ! 

J’ouvre mes pores ! 

Un geste auquel je ne déroge pas chaque semaine, c’est le sauna facial. Confortablement allongée dans mon canap’, je m’octroie ce petit moment de détente en général le dimanche matin. J’ai fait l’acquisition fin d’année dernière de celui de chez Weelko qui a également une fonction ozone.

weelko

Il est pratique, pas encombrant, chauffe rapidement, facile d’utilisation et d’entretien, c’est tout ce qu’on lui demande ! Il y a même un emplacement pour y glisser une sorte de « papier buvard » et y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle. Je n’ai pas encore testé, il serait peut-être temps que je m’y mette, sachant que lorsque j’utilisais mon ancien appareil, j’en mettais systématique…  Cherche pas, chui con.

Je gomme

C’en suit un gommage, en général je mélange le contenu de la dosette senseo du matin (marc de café quoi) à de l’huile végétale, parfois à une base lavante neutre, ça dépend.

Je désincruste

Ensuite, je fais un masque à base de poudre végétale et/ou d’argile. Là encore, je ne suis pas bien fixée. J’ai tellement de poudres différentes, que ça change d’une semaine sur l’autre. Il faut d’ailleurs que je me calme avec ça et que je liquide celles que j’ai avant de vouloir en tester d’autres.  
 
Rhassoul, rose de damas, manjistha, neem, argile jaune, blanche… Je les utilise seules, mélangées en général à de l’hydrolat de rose de damas ou d’ortie. Parfois, je mélange 2 à 3 différentes poudres, ça dépend vraiment de mes envies du moment, et des besoins de ma peau surtout. J’y ajoute également une ou plusieurs huiles essentielles : lavande, tea tree, citron, bois de hô, encens, patchouli… Et parfois même, mais ça je ne le fais vraiment pas systématiquement, j’ajoute une huile végétale.  
Quoiqu’il en soit, et à choisir,  je crois que mon combo favoris reste le Rhassoul / Manjistha
J’applique en couche épaisse à l’aide d’un pinceau, et quand je sens que ça commence à sécher, je me fous un coup de spray d’eau dans la tronche pour ramollir tout ça. Je réitère 4-5 fois. Ca doit bien me prendre 30 minutes, des fois plus, mais pas moins.  
Avant de rincer complètement, j’émulsionne avec un peu d’eau, ça fait office de mini gommage, mais je ne m’y attarde pas non plus des plombes dans la mesure où j’ai déjà fait un gommage en amont.

Rhassoul_manjistha

Et parfois, j’hydrate 

Quand vraiment je sens que ma peau tire et a besoin d’être hydratée, j’utilise la crème de jour Basis Sensitiv de chez lavera, que je n’aime pas du tout en tant que telle. Du coup, elle fait office de masque. Je m’en tartine en couche épaisse, et j’attends que ça pénètre ! Mais ça, c’est vraiment occasionnel ! Je le fais rarement.

Chacun de mes masques se soldent bien évidemment par un petit coup d’hydrolat !

Ainsi s’achève ma routine du moment ! T’as peut-être l’impression que tout ce bordel est long et laborieux, mais je t’assure que le layering ne prend pas plus de cinq minutes !  

Tu remarqueras aussi que les éléments phares à savoir la crème, le sérum et le nettoyant visage, sont homemade. Pas de produits achetés tout prêts. Et quand tu sais que ma peau n’a jamais été aussi bien qu’en ce moment, t’as juste envie de dire « ben ouais, faire ses cosmétiques 100% personnalisés, y’a que ça de vrai ! » J’dis ça, j’dis rien

Bisous bisous !

Commentaires

cécile

Merci pour cet article!
J’aime bien ta routine elle est simple!
J’ai à peu prés la même ( normal, je me suis inspirée de tes fiches: en cahier maintenant ;)) et un peu de la slow cosmétique, du maitre en la matière ( Julien K):
Le matin :
– soit eau fraiche, soit hydrolat, soit savon SAF à l’huile d’argan et beurre de partita : avec ce savon c’est un 3 en un : nettoie, hydrate et nourrit ( protège aussi, jamais de peau sèche) trouvé chez phytisma!
– pas de maquillage : flème, mais aussi volonté de laisser ma peau respirer ( seulement pour les occasions)

Le soir de temps en temps
– un gommage si j’ai le courrage ( en général quand je rentre tôt) : selon une de tes recettes
– avant de me coucher: huile végétale, ou baume du soucis ( si besoin)

Le week end quand j’ai le temps:
– sauna facial
– gommage
– masque au choix, selon besoin dans une de tes recettes encore.
Résultat à 43 ans, mon entourage m’en donne 10 de moins et me demande les marques de mecs cosmétiques , je réponds home made, mais je pourrais dire  » mémé dans ses orties »! Mol
C’est une gamme naturel et saine et en plus pas chère!

Mémé

Coucou Cécile ! Un grand merci pour avoir pris le temps de partager ta routine. Effectivement,on est à peu près sur les mêmes rituels. Ca me touche que tu t’inspires autant de mes tuyaux ^^ Et si le résultat est là, j’en suis d’autant plus ravie 🙂

Mélissa

Coucou,

J’adore ton blog grâce à toi je me suis aussi enfin lancé dans le layering Merci =)

Donc moi le matin c’est un coup d’hydrolat de lavande (mais je compte prendre un deuxieme a la menthe poivrée pour jongler).
Ensuite je fait un coup d’anti cerne/ poche homemade (recette d’aroma zone)
Du gel d’aloe et je fini par ma BB créme matifiante pour peaux mixte a grasse homemade aussi (recette a partir d’une recette Aroma zone).

Pour le soir je demaquille avec de l’huile de perilla (car faut bien que je la finisse ^^).
Je nettoye avec le savon mousse sans savon qui est ta recette =) ( au passage je l’adore elle est vraiment douce et moi qui adore la mousse je suis servi ^^)
Ensuite un coup d’hydrolat de lavande.
Je mélange dans ma main du gel d’aloe et une goute d’huile de perilla ( que je remplacerais par ton oleogel pour peaux grasse quand j’aurais les ingredients ^^)
Et je fini avec le serum anti cerne/poche que j’utilise le matin.

Le dimanche soir je nettoye ma peaux avec le savon mousse et ma brosse qui tourne ^^ histoire de bien repartir pour la semaine.

J’ai une peau plus douce et j’ai l’impression que certain pore ce ressere 😉 Après cela fait 2 semaines que me mis suis mise. J’espere tenir le coup.

Encore merci pour tes partages et tes recettes. J’adore =)

Mlle Sonata

C’est marrant parce que j’ai du mal à ne pas nettoyer mon visage le matin. C’est vrai que l’idée de laisser ma peau tranquille le matin me plais bien mais j’ai quand même l’impression qu’elle est sale, dès le réveil. Il faudrait que j’essai de ne mettre que je l’eau (avec une konjac, tiens) ou de l’hydrolat, car comme toi, beaucoup de personnes sont satisfaites de ne pas utiliser de savon le matin.

Pour info, Avril a bien décidé de passer toute sa gamme en bio. Je te recommande chaudement leur mascara bio, c’est mon chouchou <3

Mémé

Coucou ! Je rechignais aussi sur le fait de ne pas utiliser de « nettoyant » au début. Puis j’ai testé… Juste de l’eau bien fraiche, ça ravigote, certes, mais ça ne me suffit pas à me sentir « propre ». Donc hydrolat oblige :)J’ai testé l’éponge konjac + eau lors d’une virée à Barcelone il n’y a pas longtemps, où je ne voulais pas me trimballer 36 trucs dans mes valises, bref, ben là encore, ça ne m’a pas suffit. Après chacun ses techniques lol 🙂
Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *