Se démêler les cheveux naturellement !

demeler les cheveux naturellement

Chose promise, chose due ! Après t'avoir parlé des bienfaits et de la fabrication de ta propre poudre, je te retrouve aujourd'hui pour te partager 4 recettes à base de guimauve, l'alliée de taille pour se démêler les cheveux naturellement !

Si tu as suivi le premier épisode, tu n'es pas sans savoir qu'avec mes 50 pauvres grammes de guimauve, je n'ai réussi à obtenir que très peu de poudre finalement. Du coup, je peux te dire que mon petit bocal, j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux ! J'ai vecu dans l'angoisse constante de le renverser (ouais ben chacun ses angoisses merci), voire pire, d'utiliser cette poudre et de foirer mes recettes !

Tout ça pour dire que j'ai utilisé cette fameuse poudre précieuse dans 4 recettes différentes qui ont toutes le même but :

se démêler les cheveux naturellement !

L'après-shampoing

fouet mini

Vu que je n'avais encore jamais essayé la poudre de guimauve, j'ai opté en premier lieu par le combo le plus simple, à savoir le "guimauve only", histoire d'apprécier le produit en lui-même :

  • de la poudre de guimauve
  • de l'eau chaude

demeler les cheveux naturellement1

Préparation

Tu mélanges ta poudre à de l'eau chaude jusqu'à obtenir un mucilage ni trop liquide, ni trop épais.

Utilisation

Après le shampoing, je l'ai appliqué d'abord en racines, puis sur les longueurs. Temps de pause, 15 minutes, puis rincage !

Mon avis

Hum. Comment dire. Déception. Grosse déception même. Mes boucles étaient effectivement bien dessinées, mais je n'ai pas trouvé mes cheveux spécialement "doux". J'ai même trouvé qu'ils en sont ressortis un peu poisseux pour tout te dire... Et ternes en prime.
Pour ce qui est de se démêler les cheveux naturellement, j'avoue, ça fait le job, notamment au moment du rincage, j'ai pu passer mes doigts dans ma tignasse sans accrochages particuliers.

Du coup, je ne me suis pas laissée démonter, j'ai opté pour une deuxième recette dans laquelle, je misais beaucoup d'espoir :

Le shampoing solide démélant

20 gr

fouet mini

Pour ce shampoing, je ne te cache pas que je me suis basée sur une recette trouvée sur le site d'Aroma-Zone. Ca m'arrive rarement, mais là j'avoue que j'ai pas mal calquée leur combo. je n'ai juste pas utilisé la même huile.

  • 3 gr de poudre de Guimauve
  • 1,75 gr de poudre de Rose
  • 1,35 ml huile de Carthame
  • 9 gr de SCI
  • 4,5 ml d'eau
  • 7 gouttes d'huile essentielle de Géranium

Préparation

Je t'invite à consulter l'article, et regarder la vidéo que j'avais faite au sujet de la fabrication des shampoings solides. Les ingrédients changent, mais le procédé est exactement le même !

Utilisation

Comme tout shampoing solide qui se respecte, tu mouilles tes cheveux, tu mouilles ton pain, que tu viens ensuite frotter sur ta tête !

Mon avis

Hum. Je crois que c'est la première fois que je suis déçue par un shampoing solide concocté par mes soins (mes chevilles vont bien merci). J'ai eu un mal fou à faire mousser la chose, donc, à répartir le produit sur ma tignasse. J'imagine que je n'aurais peut-être pas du mettre d'huile dedans ?
Du coup, j'ai du m'y reprendre à 3 reprises avant de pouvoir me laver les cheveux "correctement".
Là encore, il n'y avait pas de quoi se taper les fesses par terre. Oui ça nettoie, oui j'ai pu me démêler les cheveux naturellement, mais j'ai eu affaire au même résultat qu'avec la précédente recette, à savoir la ternitude et l'effet poisse.
En tout cas, j'étais bien dégoutée, il était tellement choubi ce petit bonhomme 🙁

demeler les cheveux naturellement

 

Du coup, je me suis pas laissée démontée, j'ai réfléchi à une troisième recette (tu commences à comprendre pourquoi je te propose plusieurs recettes dans ce billet ?) :

Le shampoing-masque démélant

fouet mini

  • 2 CàS de Shikakaï
  • 1 CàS de poudre de Guimauve
  • 1 Càc de poudre de rose
  • Hydrolat de Bay Saint Thomas

Retour à mon amour de toujours, le Shikakaï ! Je sais qu'il ne me déçoit jamais, et je n'avais plus trop envie de prendre de risques : mon bocal de poudre de guimauve diminuait, et ne m'avait toujours pas satisfaite à 100%....

Préparation

Tu mélanges les poudres entre elles, puis tu ajoutes l'hydrolat jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène !

Utilisation

T'appliques sur cheveux cra-cra et mouillés en racines, puis sur les longueurs, tu laisses poser 10 minutes voire plus, et tu rinces !

Mon avis

Enfin, un combo qui tient la route !
J'ai pu me démêler les cheveux naturellement comme il se doit, les constatant tout doux au rinçage !
J'ai d'ailleurs terminé ce soin, par

l'eau de rincage à la guimauve

fouet mini

  • 1 CàS de poudre de guimauve
  • 1 L d'eau bouillante

Préparation

Dans une casserole, tu verses l'eau bouillante sur la poudre, tu y poses un couvercle et tu attends que ça refoidisse. Une infusion qui se tranforme en macération, en somme.
Tu filtres le tout à l'aide d'un filtre à café et le tour est joué !

Utilisation

Après t'être rincé les cheveux, essore-les bien, et termine par cette lotion de rincage !

Mon avis

J'ai adoré ce truc. Quand la lotion coulait le long de mes cheveux, j'ai senti directement l'effet démélant, et la douceur de mes cheveux !
Un fois secs, je les ai trouvés brillants, souples, juste ce qu'il faut de volume, des boucles bien définies, bref, je vote pour ! Alleluia.

Mon avis sur la Guimauve

Perso, quand je découvre un nouvel ingrédient, si le plus simple des combos ne fonctionne pas (ici, la première recette), je bloque d'emblée. Bien sûr, il y a des histoires de "synergies" qui peuvent jouer, mais moi les synergies, ça m'ennuie de les trouver. Puis je n'avais pas assez de poudres pour tenter 36 000 trucs non plus.

poudre de guimauve1

Alors ok, le shampoing-masque est plutôt cool, que j'ajoute de la guimauve ou pas, ce combo est cool de toute façon donc bon...

Tu remarqueras que j'ai quand même fait moult tentatives avant d'arriver à un résultat qui me convienne. Donc la guimauve, grosse décéption, elle et moi, on n'ira pas plus loin.

Je vais terminer ma poudre en me concotant des lotions de rinçage, pour retourner j'imagine à mon bon vieux vinaigre de cidre + eau. A part, si tu as une alternative à me proposer ? Un combo miracle à me partager ?

Quoiqu'il en soit, je reconnais tout de même que pour se démêler les cheveux naturellement, c'est vraiment pas mal, ça, c'est certain ! Mais c'est tout (c'est c'quon voulait d'ailleurs à la base non ?).

Quand j'ai partagé ces quelques périgrinations sur Instagram, je me suis rendue compte que la Guimauve, c'est tout ou rien. Certaines me disaient vraiment adorer ce truc, d'autres detester... Comme quoi, ce qui convient aux unes, ne convient pas forcément aux autres !

C'est pourquoi, je tenais tout de même à te partager ces quelques recettes qui je l'espère fonctionneront sur toi ! Tiens d'ailleurs, si tu connais la guimauve, et que tu l'idolatre, n'hésite pas à tester l'une de mes recettes, je serais curieuse de savoir ce que ça donnerait sur toi ! Et si tu as d'autres astuces pour démêler les cheveux naturellement, balance, on prend !

Pour l'heure, je t'invite à consulter la recette de Marie, du blog Shakermaker, qui a su lui occtroyer dit-elle, "des cheveux de bébé", et en vue des photos, on veut bien la croire ! Comme quoi hein.

Bisous

Commentaires

Forty Beauty

Bonjour !
Est-ce que tu penses que ton infusion de guimauve ferait une bonne lotion à vaporiser pour redéfinir les boucles ?
Merci !

Mémé

Coucou !

Hum, j’en sais rien du tout, mais ça peut être une idée tiens. Je m’en prépare ce soir, je teste demain et je te dis !

berrybio

bonjour, perso j’adore la poudre de guimauve( ou les racines), je l’utilise dans mes shampoings solides à hauteur de 8% couplée à de la poudre d’avoine colloïdale , du gel de silicone maison à la place de la phase aqueuse (10% max) et j’y ajoute aussi depuis peu de l’inuline et de la lechitine de soja(recette toute perso pour mes cheveux de nature sèche et frisée)j’y ai tout de suite vu un vrai plus dans le glissant , ensuite je la mets aussi dans ma lotion disciplinante pour les cheveux, la encore , seule je la trouve bien, mais j’ai opté pour la coupler encore une fois avec du gel de lin et de l’avoine colloïdale( de la douceur, de belles boucles et de l’hydratation), dans les shampoing crème, en infusion comme phase aqueuse, ainsi que dans mes shampoings et masques aux poudres…oui oui on pourrait résumer par « partout » et je ne m’en passerais plus

Carole

Coucou,
Moi j’utilise juste une astuce du site de la slow cosmétique pour démêler, sur cheveux essorés : mélanger dans la main une noisette d’aloe vera + un pschitt d’huile d’avocat + une goutte d’huile essentielle de ylang ylang. je masse cela sur mes longueurs et pointes – j’ai les cheveux longs, frisés et plutôt secs (mais pas le cuir chevelu, lui il est presque normal je dirais). Puis je me remets la tête sous la serviette pour finir d’essorer ce qui est en trop. Je brosse et voili voilà ! Pas de rinçage. Les boucles sont bien définies (c’est l’aloe qui fait ça), ça fait un peu comme un gel coiffant le premier jour et puis mes cheveux boivent, boivent et du coup cet effet s’estompe les jours suivants mais ils restent tout doux !

Mémé

Merci Carole pour ton partage !
J’aimerai trouver également un combo de ce type histoire de définir un peu mieux mes ondulations, mais rien à faire, quelque soit le truc que j’ajoute sur ma tignasse après le shampoing, je me retrouve avec des cheveux gras au bout de 3 jours… Sachant que je ne les lave qu’une fois par semaine… Bref, je continue de tester des trucs de temps en temps lol, je finirais bien par trouver !

Carole

Oh je viens de voir que tu m’avais répondu ! Tes mélanges test tu ne les mets pas sur les racines à tout hasard ? Sinon effectivement bonjour les racines grasses. Juste sur les longueurs (pas beaucoup en plus) et en particulier sur ma mèche de cheveux blancs qui est beaucoup plus difficile à gérer. Ma fille elle l’utilise (juste l’aloe vera) pour friser ses cheveux, elle en met un peu sur les longueurs, se fait des tresses avec une technique de jeun’s à elle et zou le lendemain elle les a tout beaux tout ondulés. Bref l’aloe on vote pour à la maison ! euh sinon question, la guimauve tu peux aussi en faire une infusion avec des morceaux comme sur ta photo ? Ça marche quand même ? As-tu essayé ?

Mémé

Salut ! Non ce genre de truc, je ne mets jamais en racines ^^. Comme dit dans l’article j’ai mis le surplus à la poubelle sans me poser de question. Mais si c’était à refaire je tenterai une infusion oui ! Du coup, impossible de te dire si ça fonctionne ou pas désolée ! Mais si quelqu’un dans l’assemblée teste, je veux bien un retour !

flo

coucou ! pourquoi ne pas faire macérer les racines de guimauve directement dans une bouteille de vinaigre de cidre? ca fait d’une pierre deux coups 😀 bises

Mémé

Hey mais c’est une super idée ça, à tester tiens, merciiiii !

alexandra

coucou mémé,
J’ai beaucoup de difficulté à démêler mes cheveux, j’ai essayé la poudre de guimauve mais bof!
Je voudrais essayer la lotion mais comme habituellement je termine avec un rinçage au vinaigre de cidre, la lotion je là met en dernier ou avant le vinaigre de cidre? merci

Mémé

Coucou !

Je dirais que la lotion se substitue au vinaigre de cidre. Mais si vraiment tu veux utiliser les deux, je dirais, la lotion d’abord, tu démêles, et hop un p’tit coup de vinaigre de cidre 🙂

Tiens-moi au jus !

Catherine

Bonjout je découvre votre site car je dois soigner mes cheveux assécher par le soleil et peut-être l âge. … Mais où trouver les produits comme par exemple la poudre de guimauve ? Comme je n ai su un petit téléphone je n ai pas bien vu où vous l avez peut être indiqué Merci

Mémé

Bonjour Catherine,

J’ai acheté des racines de guimauve au rayon « herboristerie » de mon magasin bio, que j’ai ensuite passé au blender pour obtenir de la poudre. Sinon, vous pouvez trouvé de la poudre toute prête en cherchant un peu sur internet, comme ici : http://amzn.to/2fEJNlw

Belle journée !

Kaly

Salut à toi Mémé! Moi j’ai les cheveux longs et qui ondulent. Un peu comme toi je crois. Depuis environ une année je m’inquiète régulièrement de voir de plus en plus de cheveux dans ma brosse. Même en dehors de ma brosse. Lorsque je les démêle on n’en parle même pas… On dit qu’on perd entre 80 à 100 cheveux par jours mais perso j’ai l’impression que j’en perds bien plus. Alor Ok j’ai passé les 35ans. Et ok, on est en automne (parait qu’on en perds plus selon les périodes de l’année). Mais bon au début je ne me suis pas inquiétée, me disant que comme j’avais les cheveux longs, j’avais sans doute l’impression d’en perdre bcp parce qu’il y avait la longueur. Le tas est plus grand quoi… Je ne me suis jamais trop amusée à compter le nombre de poils dans le fameux « tas ».
J’utilise le shampoing solide de Pachamamai et je laisse sécher à l’air libre. Pas de cochonneries quoi. Je les bichonne d’autant plus que je pense en perdre bcp. Donc bains d’huiles etc.
Mais j’en viens à me demander si les produits « naturels » pourraient être responsable de cette perte massive étant donné que ça un peu plus d’un an que j’ai passé au shampoing et produits « slow ». Quelqu’un a t’il déjà eu ce soucis? Quelle est l’ampleur de votre « tas » de cheveux perdu par jour?

Mémé

Salut Kaly !

De mon côté, je n’ai pas noté ce problème depuis que je suis passée au naturel. Je perds aussi beaucoup mes cheveux actuellement, c’est une horreur, mais je pense que c’est effectivement dû au changement de saison comme tu l’as évoqué.
Tu dis que tu les « bichonnes d’autant plus », ne serait-ce pas « trop » justement ? A voir de quoi est composé ta routine et à quelle fréquence tu t’en occupes. Même s’ils ne sont pas en forme, il faut aussi savoir leur foutre la paix et veiller à ne pas trop les manipuler.
As-tu essayer l’huile essentielle de Bay St Thomas (une goutte dans ta dose de shampooing par exemple), ou encore les bains d’huile végétale de Ricin en racines uniquement ? Ce sont les deux ingrédients que j’utilise quand je suis dans cette sale période et ils font pas mal leur preuve mine de rien.

Tiens-moi au jus !

Carole

Bonjour Kaly, je viens aussi mettre mon grain de sel. Les cheveux qui tombent ça faisait un moment pour moi aussi. Mais voilà ce que j’ai testé et qui a l’air de marcher. D’abord vérifier si t’as pas un problème de santé avec un check up chez le gynéco/médecin (tyroïde, anémie, …). J’avais fait tout ça il y a deux ans…rien d’anormal mais ferritine un peu limite quand même. Le médecin a dit vous êtes encore dans la moyenne, on ne fait rien de plus.
Puis j’ai eu ma prise de conscience slow cosmétique il y a un an et demi (mars 2016 exactement à 42 ans il était temps !). Là bcp de choses ont changé pour moi : j’ai arrêté les shampoings non bio et aussi les teintures chimiques chez le coiffeur.
Maintenant coiffeur et teinture végétal et j’alterne les différents shampoings bio ou très très naturels (khadi très bien, logona cheveux sensibles) par contre jamais de shampoing solide, ça poisse mes cheveux fins et bouclés (trop d’huile dedans je pense). Lavage et rinçage si possible à l’eau froide ou au minimum tiède, séchage à l’air libre ou froid.
Je ne prends plus la pilule, ni hormone depuis longtemps et je pense que ça joue aussi dans le processus de perte de cheveux (sans compter 3 grossesses pour moi).
Et puis tout récemment ma gynéco me fait faire un bilan sanguin, en me précisant de faire la prise de sang juste après mes règles (très longues et abondantes). Et là surprise : 3,6 en ferritine alors que la moyenne est entre 10 et 120 !!!
Donc depuis cet été je prends du fer tous les jours, j’ai aussi enfin coupé les derniers centimètres de cheveux chimiques et ça va mieux. Il y a une autre chose qui joue énormément : le moral, après plusieurs années de déprime dues aux stress au travail, cela va beaucoup mieux. Bref il beaucoup de paramètres qui peuvent entrer en ligne de compte vérifie les tous. Bon courage !

Mémé

Merci beaucoup pour ce retour Carole ! Effectivement j’ai complètement oublié de préciser que la cause pouvait sûrement être interne. Il faut que j’arrête de répondre aux commentaires le soir, je suis visiblement trop HS lol…

Kaly

Haha! Merci les filles pour vos commentaires.
En ce qui me concerne, plus de pilule depuis bientôt 3ans; et effectivement ma peau ne m’a pas remerciée, ça bourgeonne grave. Donc je suppose que les cheveux en ont pris un coup aussi et je désespère de voir les choses s’autoréguler.
Je n’ai en effet pas fait de bilan sanguin mais j’en suis au stade ou je me laisse encore jusqu’à la fin de l’année (histoire de voir) et après je prends rdv.
Pour ce qui est de ma routine capillaire, je me lave les cheveux tous les 3-4 jours avec le shampoing solide Sweetie de Pachamamai que j’aime bcp et qui semble me convenir (il lave bien et pas de sensation de gras ou autre). Mais je me demande… Le fait de le « frotter » directement sur les cheveux ne les abîme t’il pas? On frotte gentiment bien sur mais tout de même…
Puis j’utilise un démêlant sur les longueurs, sans quoi impossible de dompter ma chevelure. Là par contre si vous avez des suggestions je suis preneuse, n’ayant tjs pas trouvé LE produit miracle. J’avais acheté un conditionneur tout fait chez Aroma Zone et honnêtement… berk.
Je vais prochainement tenter ton après-shampoing pour brunettes à bouclettes mémé.
Je rince toujours à l’eau froide et parfois je fais un petit bain avant rincage de 5min avec du vinaigre de cidre+infusion d’ortie (ça dépend du temps que j’ai).
Les bains d’huile c’est 1 à 2x par mois uniquement.
Niveau séchage je laisse soit « frisotter/boucler » naturellement. Démêlage au peigne à grosses dent en bois. Et dans ce cas je spraye mes cheveux essorés (serviette micro fibres) avec un mélange d’hydrolat de lavande + gel d’aloe vera et quelques gouttes d’HE d’Ylang Ylang. Je scelle l’hydratation avec quelques gouttes d’HV de brocolis. Je crunch de temps en temps tête en bas jusqu’à séchage complet et voilà.
Ou je laisse sécher à l’air libre mais en brossant mes cheveux (tjs avec une brosse en bois Teck), ça donne un effet moins crinière sauvage et juste avec des ondulations. Je termine également avec quelques gouttes d’huile de brocolis que je fais chauffer entre mes mains avant de les passer dans mes cheveux pour dompter légèrement les poils rebelles mais en insistant essentiellement sur les pointes pour les nourrir.
N’hésitez pas à me dire si j’en fait trop!
Le soin démêlant semble tout de même être le gros hic. Peut être que si j’avais un produit bien adapté, mes cheveux resteraient également moins dans ma brosse et sur mes mains.
On ne désespère pas!

Carole

Coucou me revoilà ! Pour le démêlant pour moi sur teintés cheveux chimiquement, j’étais vraiment obligée de passer par l’après shampoing surtout au début, puis je faisais aloe vera + huile + 1 goutte d’Ylang Ylang. Et maintenant comme ils ne sont ni chimiques ni très longs, je mets toujours de l’aloe vera (celui de bioflore est parfait – cf boutique slow cosmétique) et c’est tout pas vraiment parce que j’en ai besoin mais parce que ça me fait des jolies boucles qui tiennent mieux.
Pour les boutons depuis l’arrêt de la pilule, là aussi idem pour moi sauf depuis qqs mois : moins de stress, du soleil, et surtout je pense j’ai changé ma routine : le matin un coton avec juste de l’eau froide du robinet, un pschit d’hydrolat (bleuet bioflore) direct sur le visage, 2 pressions d’aloe vera tjs le même et un chouilla d’huile de nigelle que je mélange et masse sur le visage (s’il en reste ça va dans les cheveux). Le soir : sous la douche lavage avec un savon solide à l’argile verte (apik de la savonnerie du nouveau monde ou un autre du même type) juste en frottant mes mains sur mon visage, rinçage à l’eau tiède ou froide si possible. En sortant de la douche comme le matin, rinçage à l’eau froide du robinet (calcaire), pschit d’hydrolat, massage aloe vera + huile de nigelle. Et j’essaye de pas toucher…
Rien besoin d’autre : quasi jamais de gommage, pas de crème. Moins j’en mets, mieux ma peau mixte de quarantenaire se porte !
Fais gaffe au vinaigre de cidre ça ne marche pas sur tout le monde, moi ça me sèche les cehveux grave, par contre l’eau froide est tout simplement géniale !

Kaly

Pour ma part je suis passée également à la coloration végétale depuis un peu plus d’un an. ça reste très ponctuel car je n’ai que 4-5 cheveux blanc pour le moment. Donc 2 colorations par an grand maxi. Mais mes cheveux sont très longs et donc il me faut trouver un après shampoing efficace.
Niveau visage, et là merci Mémé! J’ai fabriqué la fameuse mousse lavante au babassu. Tès sympa, texture super agréable! Donc je l’utilise pour laver mon visage le soir et je démaquille à l’huile de jojoba ou noyau d’abricot. Rincage à l’eau froide du robinet. Le soir je mets uniquement 2 gouttes d’huile (jojoba+abricot) pour nourrir ma peau durant la nuit. Le matin, hydrolat de bleuet/camomille sur une lingette lavable en coton (effet tonique), puis pour hydrater j’utilise un oléo gel (aloé vera+HV de jojoba+ quelques gouttes d’HE de tee trea et géranium). Pour les cerne j’utilise de l’Hydrolat de bleuet+camomille en roll-on que je conserve au frigo. Et ça s’arrête là. Un gommage une fois tous les 2 mois (sucre+miel).
Pas de crème, pas de savon ou autre. Mais là encore, je crois que l’automne doit favoriser un peu plus le bourgeonnement 🙂 haha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *