Réduire les déchets papier : Pourquoi et Comment ?

réduire les déchets papier

Aujourd’hui, je te propose quelques astuces histoire de t’aider à réduire les déchets papier qui encombrent ta casba. Qu’on se le dise, ce n’est pas parce qu’un déchet est potentiellement recyclable, qu’on doit se la jouer Fanjio sur la consommation !

En France, chaque habitant consomme en moyenne 212 kg de papier par an.  49% est utilisé comme support pour l’impression informatique, 44% pour les emballages, et 7% pour les produits hygièniques (papier à fesses, essui-tout, lingettes and co). Dans tout ça, 60% sera recyclé.

Les impacts de la fabrication du papier sur l'environnement

Evidemment, pour fabriquer du papier, on va avoir besoin de bois ! Plus précisément des fibres cellulosiques qu'il contient. Alors en France, les arbres ne sont pas spécialement abattus pour fabriquer du papier puisqu'on va utiliser les arbres chétifs, les malades, les tordus, bref ceux qui seront de toute façon coupés pour permettre aux autres de se développer sainement et ainsi entretenir la forêt. Ajoute à ça les sous-produits de scierie, les copeaux, les chutes et les machins.

Le "problème" c'est que le bois récolté de cette façon ne suffira pas pour répondre à la demande du consommateur (toi et moi) en terme de papier. Du coup qu'est-ce qu'il se passe ? Eh bien les fabricants de papier achètent leur matière première (le bois) dans des pays où la règlementation est moins stricte ! Ainsi, sur les 40% de papier fabriqué à partir de pâte vierge, 16% sera d'origine française, et 24% proviendra des forêts étrangères qui subiront une réelle déforestation puisque les arbres coupés ne seront pas replantés (Sibérie, Asie du Sud Est, Amérique du Sud, pour ne citer qu'eux).

réduire les déchets papier

Au niveau de la fabrication en elle-même là encore, on va constater que certaines étapes laissent à désirer. Le bois est tout d'abord nettoyé et écorcé, ce qui implique une forte consommation en eau. Ensuite, on va le découper et le réduire en copeaux très fin, et BIM, consommation d'énergie dans ta face ! Ces copeaux seront ensuite cuits avec de l'eau (encore de l'eau !) mélangés à des produits chimiques afin de pouvoir séparer la linnine des fibres de cellulose.  La pâte obtenue sera alors blanchie avec de l'eau oxygénée voire des dérivés de chlore. Miam'.

Les déchets liquides et solides engendrés par la fabrication du papier passeront obligatoirement dans une station d'épuration pour limiter les dégats. Malheureusement, l'eau qui sera ensuite réinjectée dans un cours d'eau, contiendra encore quelques traces de polluants... Je te laisse imaginer l'impact sur la faune marine (Tu manges du poisson toi ?).

La fabrication du papier recyclé

Tout d'abord, le papier est trié manuellement en fonction de sa couleur, le papier blanc pouvant se recycler de 6 à 7 fois. Il est également trié en fonction de son type : journaux, brochures, cartons etc.
Une tonne de papier recyclé équivaut à 17 arbres préservés, 500 kg de CO2 en moins dans l’atmosphère et 3000 L d’eau économisés. Cependant, il faudra quand même 13 000 L d'eau pour fabriquer une tonne de papier, qui seront là encore reversés dans les rivières... 

Le papier recyclé nécessite également un désencrage (comprends, retirer l'encre) ce qui est l'étape la plus polluante du procédé, sans compter le blanchiment souvent fait à partir de procédés chimiques. Tu auras certainement remarqué que certains papiers recyclés ont une couleur beige claire ? C'est sans doute que le papier n'a pas été désencré et que le processus de recyclage vise au mieux à respecter l'environnement !  Qu'on se le dise, le tableau n'est pas si noir que ça puisque certaines entreprises de recyclage visent à avoir le moins d'impact possible sur l'environnement.reduire les déchets papierGlobalement, recycler le papier entraine moins de pollution atmosphérique et moins de pollution dans l’eau que de fabriquer du papier à partir de bois. Cependant, on ne peut pas recycler à l’infini, il faudra toujours à un moment ou à un autre fabriquer du papier à base de pâte vierge !

La solution ? Réduire sa consommation de papier ! (Ben oui, la loi de l'offre et la demande tu connais ? N'oublie pas que tout part du consommateur hein). 

Ce qui m'amène donc à te partager : 

Mes astuces pour réduire les déchets papier !

Opte pour le Stop Pub

C’est peut-être le premier truc auquel tu as pensé quand tu as lu le titre de ce billet. C’est vraiment l’astuce à la noix par excellence, mais qui crois-moi est très efficace ! J’ai pour ma part piqué le Stop Pub de la famille zéro déchet parce que je le trouvais choubi. Je l’ai soigneusement imprimé (les rabats-joie y verront là un futur déchet, certes, mais tellement minime !) et collé sur ma boite aux lettres. Tu peux aussi opter pour "l'officiel" du gouvernement, ou pourquoi pas, en faire un toi-même !

Je ne vais pas te mentir, il m’arrive encore de recevoir quelques prospectus déposés clandestinement par certains rebels, qui tentent de vanter les mérites de leur restau fraichement implanté dans le quartier, ou leurs pouvoirs magiques pour t’aider à retrouver l’être aimé. Qu’à cela ne tienne, je ne vais pas non plus leur intenter un procès, chacun a besoin de gagner sa croute après tout. D’ailleurs, l’une d’entre vous m’avait fait justement remarquer qu’elle était partagée entre le fait de réduire les déchets papier et donc poser un Stop Pub, et laisser les gens en charge de distribuer ces prospectus faire leur travail, parce qu’ils étaient payés au nombre de publicités distribuées. T’en penses quoi toi ?

Plus globalement, le simple fait de coller ce truc sur ma boite aux lettres m’a permis quoi qu’il en soit de réduire les déchets papier de manière très significative !

Inscris-toi à la bibliothèque !

Si je devais posséder tous les romans que j’ai lu cette année, je crois que mon étagère n’y survivrait pas et mon porte-monnaie non plus d’ailleurs. Je suis une adepte de la bibliothèque ! Faut dire qu’à Strasbourg, on est plutôt bien servis sur ce coup là, il y a du choix. Je ne ressens pas du tout ce besoin qu’ont certains de “posséder” un livre. Pour ma part, une fois que c’est lu, on en parle plus, je ne suis pas spécialement attachée à l’objet en lui-même (cela ne tient qu'à moi of course)

Il m’arrive bien entendu d’acheter des livres. Rarement, mais ça arrive. En général, ça concerne des ouvrages de recettes (culinaires ou cosmétiques hein), de vie pratique, voire de développement personnel, bref, des livres dans lesquels je sais pertinemment que je m’y replongerai.

A l'instar de la problématique évoquée par le Stop Pub, tu me diras que l’auteur n’aura pas toutes les récoltes de ce qu’il a semé étant donné que son bouquin, tu ne l’as pas acheté. Je t’invite donc à jeter un coup d’oeil sur la fiche relative aux droits d’auteur de l'administration française si ça t'intéresse. 

A la biblio, tu peux également trouver des journaux et des revues qui pour le coup, finiront plus facilement et avec moins de scrupule à la poubelle qu’un bouquin (je l’accorde…).

Sinon tu peux investir dans une liseuse, mais qui finira quoi qu’il arrive en déchet électronique. Perso ce genre de produit ne m’attire pas vraiment. Même si je fais la chasse au papier, quand il s’agit de bouquin, j’ai besoin de pouvoir toucher les pages, la couverture, bref, chacun ses lubies hein.

Fais un tour chez Toto Tissu

Une autre astuce à la noix de coco pour réduire les déchets papier, c’est de remplacer tout ce qui est mouchoirs, lingettes, serviettes en papier et essui-tout par du tissu ! Les serviettes en tissu et les torchons font déjà parti du quotidien de bon nombre de foyers. En revanche… Les mouchoirs...

Ok, je te l’accorde, le mouchoir en tissu vichy de Tante Ginette c’est pas très glam’. Les petites natures y verront peut-être un manque d’hygiène évident. Qu’à cela ne tienne, je veux bien donner raison aux rageux et passer pour l’écolo crado de service. Entre nous, qui ne s’est jamais mouché plusieurs fois dans un mouchoir en papier ? Y a-t-il eu des blessés grave ? Ils faisaient comment nos grand-parents ?

Je te dis pas le nombre de déchets que tu éviteras si tu optes pour cette solution...

Dans la même lignée, je t’avais déjà parlé des sacs en tissus qui peuvent aisément remplacer les sacs plastiques / papier. J’ai toujours un grand sac en tissu gentiment roulé dans mon sac à main. Ca dépanne en cas d’achat imprévu. Quand je fais mes courses, j’embarque des sacs plus petits et je m’en sers pour y coller mes fruits, légumes et autres achats en vrac. Ils sont plus résistants donc plus durables. 

A lire : Faire ses courses en mode zéro déchet ! 

Fais ami-ami avec ton Smartphone

Prends des notes

Quitte à vivre avec son temps, le smartphone peut devenir un véritable allié pour réduire les déchets papier de ton environnement ! Plutôt que d’utiliser du post-it à gogo, des blocs notes et autres feuilles volantes qui finiront par disparaître dans les méandres de ton antre, n’hésite pas à prendre des notes directement sur ton téléphone. Non seulement tu retrouveras plus facilement tes notes, mais ça te permettra également de réduire les déchets papier de manière considérable.
La plupart sont déjà équipés d’un widget “note”, mais tu peux très bien télécharger une autre application. Pour ma part, j’utilise Keep, un outil Google dont tu pourras également te servir depuis ton ordinateur.
Recettes, livres à lire, films à voir, idées d’articles, restau à tester, choses à faire, je m’en sers pour noter pas mal de trucs. Mais ce pour quoi j’aime particulièrement l’utiliser reste : la liste des courses ! Je la trouve très pratique pour ça.

Dès que je constate un manque dans mes placards, je peux me fendre d’attrapper mon téléphone, de noter et bim, j’y pense plus. Et le jour des courses, je n’ai plus qu’à cocher chaque élément de la liste dès l’instant où il se trouve dans mon tote bag, lequel disparaît, pour laisser place uniquement à ce qu’il me reste à acheter et gagner ainsi en visibilité. 

reduire les dechets papier

Si en revanche tu as besoin de prendre des notes un peu plus conséquentes, faire des schémas pour y voir plus clair, ou autres tableaux, mais qui, tu le sais d’emblée, finiront à la poubelle, tu peux opter pour ces cahiers façon tableau blanc qui s’effacent ! Ok je l’accorde, le feutre finira par rendre l’âme et à la poubelle... Mais ce billet parle de réduire les déchets papier, pas le reste #mauvaisefoi

Prends des photos

Si vraiment tu es amené à croiser un prospectus qui parle du prochain salon bio, une pub vantant les mérites d’un lombricomposteur, ou un flyer sur la prochaine conférence de Gilles Lartigot, bref, une info qui t’interesse, prends-la donc en photo et laisse-la où elle est plutôt que de l’embarquer chez toi !

Evites d'imprimer à tire larigot

Les e-billets

Ton smartphone peut également te permettre de réduire les déchets papier en t'évitant d'imprimer tes billets de train, spectacle, concert ou autres salons si tu optes pour le e-billet. Bien entendu, évite de manquer de batterie le jour J, ça serait bête...

La dématérialisation

Dans la même lignée, beaucoup de services proposent l'envoi des factures en version électronique. Alors pourquoi s'en priver ? Là encore, pense à faire des sauvegardes au cas où ton ordi viendrait à cramer, on sait jamais. 
Idem pour tout ce qui est déclaration en ligne, les impôts les-trucs-et-les-machins. C'est désormais ce que je fais, tout est consigné dans un dossier sur mon ordi, ainsi que sur un disque dur externe, et je vais te dire un truc, je retrouve plus facilement mes papiers de cette façon. 

La prévention ! 

Réduire les déchets papier chez toi c'est déjà super, mais si tu arrives à agir en tant qu'acteur de prévention envers les autres, c'est encore mieux ! Pour se faire, n'hésite pas à ajouter une mention à ta signature de mail du style :

reduire les déchets papier

Honnêtement, je ne sais pas si ça fonctionne, mais ça ne mange pas de pain ! 

Alors oui, je conçois, certains ne sont pas forcément à l'aise avec l'outil informatique, d'autant plus que les nouvelles technologies représentent quand même 2% des émissions de gaz à effet de serre et c'est pas bien bon non plus pour l'environnement... C'est un peu le chien qui se mort la queue. Il y a du taf, mais ne nous décourageons pas les gars !

Imprime de façon raisonnable 

Je le constate surtout au boulot, il y a pas mal de documents qu'on me demande m'oblige à imprimer. "Le dossier papier, c'est la vie !" Et même si je ne suis pas forcément de cet avis, je n'ai pas d'autres choix que de me plier aux règles. Du coup, j'imprime, mais pas n'importe comment ! Que ce soit au boulot ou chez toi, tu peux réduire les déchets papier en optant pour les impressions recto-verso autant que possible. Ca permet de limiter les dégâts niveau papier, réaliser des économies pour ta boite (argument qui tue), et moins galérer quand il s'agira de descendre tes archives à la cave, puisque deux fois moins lourd ! 

Fais de la résistance ! 

Je sais pas si c'est ton cas, mais au bureau, nous n'avons pas de benne à papier. C'est pourtant le déchet number one que nous collons à la poubelle pour un oui ou pour un non. Du coup chez nous, le papier part dans les même poubelles que celles des ordures ménagères et donc, dans l'incinérateur au lieu d'être recyclé. Participer à ça n'est pas du tout concevable pour moi, et je dois dire que sensibiliser mes collègues à été un véritable échec. Qu'à cela ne tienne, je me suis installé un carton (je pique ceux dans lesquels on reçoit les ramettes) "spécial papier" sous mon bureau et que je vais moi-même déposer dans les bennes attribuées en ville, ou chez moi. #rebelleunjourrebelletoujours

Dis “NON !” 

Si tu es dans une réelle démarche pour réduire les déchets papier, il va falloir un peu batailler. Quand tu fais tes courses par exemple, refuse les tickets de caisse autant que possible avant même que la Madame ne les édite. Sache qu’ils font partis des papiers ayant été travaillés, donc non recyclables ! Cependant, ne te la joue pas à l'extrême non plus. Si tu fais un achat important, que potentiellement tu vas devoir rendre ou échanger, accepte sans broncher ou active le mode relou et demande à ce qu'on t'envoie la facture par mail si c'est possible. Perso, j’ai refusé il n’y a pas si longtemps un ticket de caisse par habitude et j’en aurais eu bien besoin par la suite… Bref, faut encore que je m’ajuste hein.

Le refus des tickets de caisse ne sont qu'un exemple bien entendu. C'est aussi valable pour les prospectus qu'on te tend dans la rue (on reste polis hein), les cartes de fidélités dans les établissements où tu sais pertinemment que tu ne remettras pas les pieds, les cartes à gratter qu'on te refile et qui ne te font de toute façon rien gagner, bref tu captes. 

Fais des cadeaux écolos !

La saison des fêtes approche à grands pas et les papiers cadeaux feront bientôt leur apparition dans nos maisons ! Là encore, il existe plusieurs alternatives pour emballer nos paquets sans avoir recours au papier cadeau qui avouons-le finit à la poubelle dans la plupart des cas. Je te conseille de jeter un oeil sur l'article de Terra Eco qui est très inspirant ! J'adore particulièrement l'astuce avec les rouleaux de papiers toilettes ^^. 

Je suis certaine qu'il y a bien d'autres astuces pour réduire les déchets papier, alors surtout, n'hésite pas à partager les tiennes dans les commentaires histoire que tout le monde en profite !

Et puis si l'origami est ta passion dans la vie, si dans certains cas le papier est pour toi LE support le plus adapté (papiers admin', agenda, bullet journal and co), inutile de te mettre la rate au court bouillon, chaque petit geste compte ! 

Bisous bisous

Commentaires

Astrid (Rhapsody in Green)

Coucou,
Ton article est super et très complet !
J’essaie de mon côté de réduire aussi le papier, notamment en utilisant le stop pub, en refusant les tickets de caisse et en privilégiant les lectures numériques. Mais il y a encore du boulot 🙂

Carole

Bonsoir Mémé, très chouette ton article ! Ca nous met fasse à nous même…en y réfléchissant, j’ai honte de tout ce que je gaspille comme papier entre mon travail et la pub de la boîte aux lettres même si on a des poubelles à papier au travail et à la maison aussi…Bon nouvelle résolution : moins gaspiller, déjà en recyclant tous mes magasines en papier cadeau pour Noël et les rouleaux de papier toilette aussi. J’adore cette idée ! Merci !!

Caroline

Tu pourrais rajouter de remplacer le papier cadeau par du tissu ou fukushiki, avec noel qui s’en vient….

Gaëlle

Bonsoir Mémé. Pour la pub dans la BaL, je suis tranquille, la personne qui distribue ne sait pas où elle est! Pour ma liste de course, j’utilise les papiers que je reçois et qui doivent partir au recyclage! Autrement j’ai une autre astuce de recyclage: je fais des perles de papiers que je monte en bracelets, colliers pour faire mes cadeaux de Noël, et je fais de la poésie de papier. Si vous voulez voir le résultat, allez voir ma page Facebook: Les doigts de fée, Profileuse Filaé. Bonne visite sur ma page!

Elo Wolfie

Coucou (2nd commentaire d’affilé^^) Mémé,
Pour le stop pub, s’il y a des personnes qui te mettent des prospectus dans ta boite aux lettres, en fait il en ont parfaitement le droit.
Il faut mettre un affichage « homologué » c’est-à-dire avec le logo de la République frââânçaiiiïïïse (c’est à dire comme ça http://alex64.free.fr/Fonds_de_tiroir/images/alex64-stop-pub-grand.png). Et oui j’ai fait de la distribution de prospectus (j’en ai fait des boulots de merde!^^)

Mémé

Merci pour ces précisions Elo ! Et si quelqu’un met un prospectus dans une boite où le stop pub est homologué, il risque quelque chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *