Comment se nettoyer les oreilles naturellement ?

Je suis ravie de te retrouver pour te parler de mes deux astuces pour se nettoyer les oreilles naturellement. Des mois que ce sujet est dans ma liste des thèmes à aborder, ENFIN, j'y viens !

Ce n'est plus un secret, le coton-tige est à bannir ! Hormis le fait qu'il repousse le cérumen à l'intérieur du conduit auditif ce qui peut provoquer la formation de bouchons plus qu'autre chose (et je parle en connaissance de cause...), le coton-tige peut également générer des traumatismes au niveau du tympan si la pénétration est trop profonde. Sans compter les risques d'accidents pour un peu que tu te prennes un coup malencontreux pendant que tu t'attelles à la tâche (un coup de coude de Monsieur qui se brosse les dents juste à côté, tes gosses qui ont décidé de venir chahuter dans la salle de bain... bref). Cherry on the cake, le coton tige provoque des déchets, beaucoup de déchets. Han...

Se nettoyer les oreilles naturellement

Pour éviter ces risques et réduire mes déchets j'utilise deux choses :

L'oriculi

Pour me nettoyer les oreilles naturellement, j'utilise l'oriculi de chez Lamazuna qui m'a été gentiment offert par Samia du blog "Les idées de Samia" (d'ailleurs, je t'invite vivement à voir l'étendu de son travail si ce n'est déjà fait. Elle arrive toujours à te dégoter des trucs assez funky, sans compter qu'elle est la Papesse de la Saponification à froid !).  

Il s'agit d'un petit bâtonnet en bambou réutilisable qui te permet d'enlever l'excédent de cérumen visible à l'entrée du conduit auditif. Perso, je l'utilise aussi pour "racler" les merdouilles au niveau du pavillon de l'oreille en y allant mollo. Mais pour cette partie, tu as toujours la possibilité d'utiliser une serviette ou un gant humide.nettoyer les oreilles naturellementQuoiqu'il en soit, je dégaine mon oriculi à peu près 2 à 3 fois par semaine, ce qui est amplement suffisant pour ma part, mais la production de cérumen varie en fonction des personnes of course.

Il en existe de plusieurs couleurs histoire que chaque membre de la famille puisse les différencier. Et quand il commence à rendre l'âme, tu le colles au compost et puis c'est tout !

Les bougies d'oreilles

J'en utilisais régulièrement quand j'étais ado. A une époque, je les fabriquais moi-même. Aujourd'hui, la Mémé gâteuse que je suis ne se souvient même plus de comment elle faisait... Si ça me revient, je t'en reparlerais bien entendu. Une chose en entraînant une autre, j'ai abandonné ce rituel, oubliant complètement leur existence. Puis, il y a quelques mois, en me trimbalant au rayon hygiène de mon magasin bio, je suis retombée dessus. Et j'ai craqué. 

L'idée étant d'insérer la bougie au niveau du conduit auditif, de l'allumer et d'attendre qu'elle se consume. Bien entendu, il est fortement recommandé de ne pas faire ça tout seul au risque de te cramer les cheveux, les doigts voire pire, la position horizontale ne te permettant pas de contrôler ce que tu fais.

nettoyer les oreilles naturellement

La combustion permet d'aspirer le cérumen et ainsi le faire remonter le long du canal auditif. De plus, en "chauffant", le cérumen va se ramollir, jusqu'à "fondre", ce qui va lui permettre de continuer à s'extraire les jours suivants (et là tu dégaines ton oriculi). 

Les bougies auriculaires te permettent donc de bénéficier d'un nettoyage en "profondeur", mais attention tout de même à ne pas en abuser ! Qu'on se le dise, le cérumen n'est peut-être pas super ragoutant, mais s'il est là, c'est qu'il y a une raison : il agit comme une défense naturelle pour protéger tes petites n'oreilles des particules étrangères (un peu comme les poils du pif tu vois). D'ailleurs, je ne vais pas te mentir, les bougies d'oreilles font débat. Certains y voit une réelle "supercherie". N'hésite pas à faire des recherches sur le sujet et te faire ta propre opinion hein.

Perso, je n'ai jamais eu de soucis aussi loin que je me souvienne. Je me fais une petite séance tous les 2-3 mois, et encore. Au bout du compte, j'en ressors toujours plus légère avec l'impression de mieux entendre !

Quoiqu'il en soit, je ne les conseillerai pas aux personnes ayant une faible production de cérumen, c'est évident. 

je commande

 

Si tu veux débattre sur le sujet, nous faire ton retour d'expérience ou nous donner d'autres astuces pour se nettoyer les oreilles naturellement, n'hésite pas !

Bisous bisous !

Commentaires

Florence

Coucou ! Je n’ai jamais utilisé de coton-tige, ni rien d’autre en réalité, sans doute suis-je chanceuse mais essuyer doucement l’entrée du conduit de mon oreille après la douche avec mon petit doigt et éventuellement ma serviette a toujours suffit. Et les ORL et autres médecins que j’ai consultés ne semblent rien avoir remarqué de négatif. Il semblerait que je ne produise pas beaucoup de cérumen, en tout cas, je n’ai jamais eu de bouchons ou de surplus bizarre au bout de mon ongle lorsque j’utilise mon auriculaire en guise de coton-tige. Du coup, mon fils de huit ans fait pareil depuis toujours, comme après la douche, le shampoing ou la baignade à la piscine, il faut se sécher les oreilles, on en profite toujours pour effectuer le nettoyage à ce moment-là, et pas de soucis de cérumen en excès non plus. Par contre, mon amoureux n’arrive pas à se débarrasser de la mauvaise habitude du coton-tige, difficile de le déshabituer ! Personne n’est parfait …

Mémé

Merci pour ton retour Florence 🙂 Oui c’est compliqué de se détacher de ses habitudes m’enfin… Perso j’ai jamais été une folle du coton-tige donc le virer totalement de mes placards n’a pas été non plus un gros tour de force.
Mais si tu expliques les dangers du coton-tige à ton chéri, ça le calme pas ?

Sarah

Hello! les bougies d’oreilles me font un peu peur mais par contre l’oriculi ça me tente bien.Et ton article tombe à pic! ça faisait longtemps que j’avais envie d’arrêter les cotons tiges;-)
Bon week-end.z zoubi Mémé

Mémé

Alors j’en suis ravie ! Tu me diras ce que t’en pense ^^. Bon weekend !

Carole

Bonjour Mémé,
J’ai acheté un oriculi en métal (dans mon magasin bio) mais je n’aime pas du tout : c’est froid, c’est dur et comme je me nettoie les oreilles uniquement après les shampoings et que c’est aussi (et surtout finalement) une façon d’enlever l’eau qui me chatouille les conduits, beh du coup ça ne fait pas le taf. En plus pour ne pas irriter le métal est courbé (bombé) et ça n’enlève pas vraiment les saletés à moins de frotter fort (ce qui fait mal).Je suis donc revenue aux coton tiges (pas bien, je sais) qui eux absorbent l’eau. J’ai essayé avec une serviette mais la serviette ne peut pas non plus entrer dans le conduit pour enlever cette sensation de mouillé. Voilà pour mon expérience.

Mémé

Merci Carole ! Je ne savais pas qu’il est existait en métal tiens. A voir mais ceux de chez Lamazuna sont en bambou donc pas « froid » et plus souple sans doute.

Filoche

Bonjour
Moi ,cest vrai que j’ais toujours pris des cotons tiges,pourtant ayant des gros problèmes d’audition et d’oreilles il faudrait que j’essaie les bougies ça m’a l’air bien intéressant,c’est la première fois que j’entends parler de ça ,merci pour ton article.

Mémé

Je ne sais pas quels sont tes problèmes exactement mais si c’est d’ordre médical, vois quand même avec ton médecin peut-être non ?

Anne-Marie

Pourquoi acheter quelque chose en plus, il suffit d’utiliser des pinettes (ou pinces à chignon) pour se curer les oreilles. C’est arrondi, il y a une fente où se loge le cérumen. Bref, il suffit de bien la laver (c’est en métal) et c’st un produit que beaucoup de monde a chez lui.

Gaelle

Ma production de cérumen est horrible. Tellement que des fois j’ai mal aux oreilles et je sais que je dois me nettoyer les oreilles quand le bouchon part mon sens de l’équilibre en souffre. 🙂 mais je n’aime pas utilisé les cotons tiges de toute façon ils sont tellement loin et tellement sec que je ne sort rien. De temps en temps je met de l’huile végétale dans mes oreilles pour ramollir et faire glisser le bouchon. Je ne connais pas la bougie mais ce serais une bonne solution pour moi, mais je ne sais pas si je serais a l’aise. Par contre je vais essayé de me procurer un oriculi.

Mémé

Oui je conseillerai les bougies dans ton cas, mais pourquoi ne serais-tu pas à l’aise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *