Comment préparer son seitan fait maison ?

seitan fait maison

Encore une recette cette semaine, mais culinaire cette fois-ci, celle de mon seitan fait maison ! Avant toute chose, sache que le seitan, c’est du gluten en barre, donc si tu es intolérant(e) ou sensible, je t’invite à passer ton chemin, ou à rester si ta curiosité est plus forte que tout !

A lire : Le vrai du faux : le gluten

Qu'est-ce que le Seitan ?

Riche en protéine, en acide aminées essentiels, en fer et vitamine C, le seitan est faible en calorie, lipides et cholestérol. Ce met est pas mal utilisé en cuisine végétarienne, le plaçant au rang de “simili-carné”. Si tant est qu’on sache le cuisiner correctement, le seitan peut rappeler aisément la texture et le goût du poulet je trouve. Après, tout dépend avec quoi tu l'accommodes of course.

Personnellement, je ne suis pas du tout adepte des "viandes végétales", tout bonnement parce que le goût de la viande ne me manque pas du tout, voire me dégoûte complètement. D'ailleurs, ma première dégustation de seitan à été une expérience assez déroutante, parce que j’avais vraiment l’impression de manger de la chair animale. J’avais beau savoir que c’en était pas, ça m’a quand même perturbée, et je n’ai pas franchement apprécié la chose.

Manque de bol, Pépé lui, a kiffé.

Et pour une fois que Pépé-Omni kiffe un truc cuisiné par Mémé-Végé, je me suis dis qu’il ne fallait surtout pas passer à côté de l'événement, alors je partage !

La recette de mon Seitan fait maison

fouet miniPour 830gr de Seitan 

Précisons que ce qui suit est la recette de “base” pour faire du seitan. Tu obtiendras un seitan “cru” si j’puis dire. Absorbant facilement les saveurs et les assaisonnements, tu pourras cuisiner le seitan de différentes manières en fonction de tes goûts : le faire mariner, le poêler, l’accompagner d’une sauce, en faire des steaks, des nuggets ou que sais-je. Les possibilités sont nombreuses, il faut un peu l’appréhender comme si tu cuisinais une viande finalement.

Simplement, le seitan fait maison équivaut à mélanger de la poudre de gluten et de l’eau chaude afin d’obtenir une boule de pâte qu’on ira ensuite faire bouillir dans de l’eau ou cuir à la vapeur. La recette suivante est ma version “améliorée”, donc tu peux très bien décider d’ajouter ou retirer certains ingrédients (sauf le gluten et l’eau hein).

Les ingrédients secs

  • 150 gr de poudre de gluten
  • 75gr de farine de pois chiches
  • 2 càc d'ail semoule
  • 1 càc à café de piment en poudre

Pour le bouillon

  • Eau
  • 1 CàS de Tamari
  • 1 CàS de bouillon de légumes
  • 1 CàS de Miso d'orge brun

 

1) Première étape, le bouillon ! Dans une grande casserole d’eau portée à ébullition, verse le tamari, le miso, le bouillon de légumes, et patiente 5 minutes.

2) Pendant ce temps, mélange tous les ingrédients secs dans un saladier.

3) Une fois les 5 minutes passées et le bouillon prêt, verses-en 250 ml dans le saladier (sans te cramer c’est mieux), et en une seule fois! (tu peux baisser le feu de la casserole, mais ne l’éteint pas complètement, on en aura encore besoin !)

4) Sans faire appel à la traditionnelle cuillère en bois pour mélanger, fais bouger le saladier afin que le bouillon vienne s'agglomérer de lui-même à la poudre de gluten. La boule se forme toute seule, c'est magique didonc ! 

seitan fait maison

5) Pétri la pâte avec tes mimines pendant 3 bonnes minutes et forme une boule, un rouleau, c’est as you want ! Si la pâte est trop humide, ajoute un peu de poudre de gluten.

6) Coupe la pâte obtenue en petits morceaux et mets-les dans la casserole sur feu vif, pendant 5 minutes, puis baisse sur feu moyen pendant 30 minutes, et c’est prêt ! Ou presque.

seitan fait maison

Tu n’es pas obligé de couper ton seitan fait maison en morceaux pour le faire bouillir, mais crois-moi, ça va beaucoup plus vite ! 

Comment conserver le seitan fait maison ?

Le seitan se conserve 3-4 jours au frais, et ce, dans son bouillon, donc ne le jette surtout pas ! Pour ma part, j’opte pour le conditionnement dans des bocaux hermétiques quitte à en congeler une partie.

Comment utiliser le seitan ?

Je ne suis pas encore arrivée au bout de toutes les possibilités qu’offre le seitan, mais voici quelques idées qui je l’espère, pourront t’inspirer :

les nuggets : Tu découpes ton seitan en petits morceaux de manière à façonner des nuggets, tu les trempes dans un mélange farine + eau pas trop liquide, mais pas trop épais non plus (arrange-toi avec ça), pour venir ensuite les rouler dans de la chapelure. Un petit tour à la poêle, et roule ma poule (Pépé adore).

la farce : Une fois passé au mixeur, le seitan peut faire office de farce à tout faire !  A intégrer à ton hachis parmentier à la place de la viande, à tes pâtes, accompagné d’une sauce tomate pour une version bolognaise, dans tes wraps, bref tu captes le principe.

le steak végétal : Il y a plein de combinaisons possibles pour faire un steak végétal à base de seitan ! Tu peux décider de le faire revenir tel quel à la poêle avec les épices et aromates qui vont bien, ou alors envisager de le mixer et de le mélanger à tes pommes de terre, carottes et/ou courgette râpées, former les steak et le cuir à la poêle.

seitan fait maison

Sur ce, n’hésite pas à nous partager tes propres alternatives de seitan fait maison, ou nous faire un retour sur cette recette si jamais tu décides de la tester 🙂

Bon app !

Commentaires

Mémé

J’ai mis un lien de l’article « Le vrai du faux : le gluten », à ce propos (dans l’intro du billet).

Sandra

Un régale ton seitan express, c’est ma 2eme fois et à la maison on l’adore à toutes les sauces!! Ce soir je l essai avec ta recette de risotto sucré salé à la place du tofu.
Miam!!

Mémé

Rho merci pour ton retour Sandra, j’en suis ravie qu’il plaise ! Qu’à donné le risotto du coup ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *