La recette de mon répulsif anti-moustiques naturel

repulsif anti-moustiques naturel

Saison propice oblige, je peux enfin te partager la recette de mon répulsif anti-moustiques naturel ! Testé déjà l’an dernier, je n’ai tout bonnement pas eu le temps de t’en faire part, et ce n’était certainement pas en pleine hiver que j’allais m’y mettre !

Qu’on se le dise, les petites bestioles c’est bien mignon, mais de là à se faire littéralement bouffer sans piper mot, là, je dis stop ! Et pour ce qui est du légendaire Bzzz Bzzz qui vient se nicher au creux de l’oreille quitte à te rendre complètement zinzin à l’heure où tu essaies désespérément de t’endormir, ça, j’en parle même pas.

Alors je ne sais pas comment ça se passe par chez toi, mais ici en Alsace, les moustiques sont juste, sans pitié ! Il faut dire que j’ai pris pas mal cher l’année dernière, et ce, dès le mois de mai. Quand arrivent les beaux jours, il n’est pas rare que l’on s’accorde avec Pépé quelques pique-niques au bord de l’Ill ou autre session bouquinage écrasés dans un parc. Et c’est généralement dans ces moments de plénitude extrêmes (ouais, extrêmes) qu’ils en profitent pour attaquer franco-fillo les p’tits cons.

Pour mener le combat, je pense que tout le monde s’accordera à dire que l’huile essentielle de Citronnelle est une alliée de taille, mais pas que !

Mon repulsif anti-moustiques naturel

fouet miniPour 10 ml

Ici, j’ai ajouté les huiles essentielles de Géranium et de Menthe Poivrée parce qu’elles font aussi pas mal le job et que j'en avais sous le coude, mais tu peux très bien choisir d’utiliser uniquement l’une des trois huiles essentielles précitées en respectant le dosage : 6 gouttes d’huile essentielle pour 10 ml d’huile végétale.

repulsif anti-moustiques naturel

Préparation

Dans un contenant propre, hermétique et de préférence en verre, transvase l’ensemble des ingrédients et secoue-le bien avant chaque application. Tu peux également opter pour un flacon spray, plus facile pour l’application. De mon côté je n'en ai jamais trouvé qui s’adapte réellement aux huiles végétales 🙁

Utilisation

Personnellement j’en applique sur les bras, les jambes, éventuellement les pieds si je suis en tongs, et ça suffit amplement.

Mon avis sur ce répulsif anti-moustiques naturel

Pour fonctionner, ça fonctionne ! J’ai appliqué ce répulsif anti-moustiques naturel avant chacune de mes sorties l’an dernier et je dois dire que bizarrement, plus personne ne venait m’embêter !
Double emploi, il t’aidera également à soulager les piqûres d’insectes dont tu auras déjà fait les frais !

Le hic, c’est qu’il est hors de question de s’en servir et d’aller frire au soleil juste après ! D’une manière générale d'ailleurs, garde bien en tête qu’il est fortement déconseillé d’utiliser une huile végétale quelle qu’elle soit et de s’exposer juste après.

Au cas ou tu te poserais la question, il semblerait que l’huile essentielle de Citronnelle ne soit pas photosensibilisante ; En tout cas, je n'ai trouvé aucune information qui stipulerait le contraire. Je t'invite quand même à faire tes propres recherches hein ^^ (et me faire un retour en citant tes sources dans le cas contraire). Du coup, pour une utilisation en journée en plein cagnard, à voir s’il ne serait pas plus judicieux d’en ajouter quelques gouttes à ton lait corporel ou ta crème solaire pour éviter ainsi l’utilisation d’huile végétale ? Si tu as déjà tenté, ou que tu as une autre solution, n’hésite pas à nous faire part de ton retour dans les commentaires !

Deuxième hic éventuel, l’odeur. Personnellement, ça ne me pose pas de problème, mais je crois savoir que tout le monde ne supporte pas forcément l’odeur de la Citronnelle. Bien qu’elle s’évapore quand même pas mal, préfère à ce moment là l’huile essentielle de Menthe Poivrée ou du Géranium Bourbon.

Bien évidemment si tu restes tranquille pénard chez toi, mais que tu as quand même de la visite, n’hésite pas à opter encore une fois pour l’une de ces trois huiles essentielles en guise de répulsif anti-moustiques naturel, en les utilisant dans ton diffuseur ! Ca va d’une part t’éviter de te badigeonner de la tête aux pieds, mais également assainir l’air de ta casba !

Sur ces bonnes paroles, n’hésite pas à toi aussi nous partager des astuces voire tes recettes de répulsif anti-moustiques naturel !

Commentaires

Sandy34

Coucou
Super merci pour ta recette, je vais la faire rapidement.
J’ai un mousti-clik toujours dans mon sac en cas de piqure mais j’ai tendance à le zapper et à me gratter comme une dératé et me faire des belles cicatrices qui sont superbe en été sur les gambettes lol
A bientôt !

Mémé

Hello !
Mais qu’est-ce donc un mousti-clik exactement ? Quoiqu’il en soit, tâche d’y penser la prochaine fois hihi.
:*

Elie

Bonsoir ! Juste une petite précision (importante) : pas d’huile essentielle de menthe poivrée pour les trolls en dessous de 6 ans, et celles de citronnelle et de géranium sont déconseillées aux femmes enceintes de moins de trois mois. Voilou ! Bonne soirée démoustiquée !! ^^

Mémé

Raaah !!! Merci beaucoup Elie, j’oublie systématiquement ce genre de précisions pourtant MEGA IMPORTANTES !!!! Il faut absolument que je fasse une page spéciale contre-indications côté huiles essentielles…
Merci encore et belle soirée !

stephanie

Bonsoir, merci pour la précision car j’ai 2 mini a la maison. Je peux utiliser les 2 autres huiles pour eux?? et avec le diffuseur??

Karine

Hello
justement , la recette tombe à point , Ma petite famille et moi partons dans le Marais poitevin cet été . j’attire tout ces vilaines petites bébètes , ils aiment mon sang ça et les tiques beurk

Flo

Salut !

Très bonne idée que cette huile anti-moustiques. Merci !

Je voulais revenir sur quelques petites choses.

Perso, je n’utiliserais pas la menthe poivrée dans cette recette, d’abord parce qu’elle n’est pas vraiment indispensable, ensuite parce que ni les femmes enceintes, durant toute la grossesse, ni les enfants de moins de sept ans ne peuvent l’utiliser. Elle est abortive, donc vraiment attention ! et neurotoxique, donc même pour un adulte, à long terme, ce n’est pas conseillé.

J’adore l’odeur du géranium rosat, donc j’approuve carrément son utilisation. On peut aussi utiliser l’eucalyptus citronné, dont la composition biochimique se rapproche de celle de la citronnelle et dont l’odeur est un peu différente, certains préfèreront peut-être. Enfin ça reste citronnelleux hein, comme odeur. 😉
Enfin, pour contrebalancer l’odeur de la citronnelle que l’on peut craindre, je suggère d’utiliser de la lavande aspic, si on aime l’odeur de la lavande. Elle a un léger effet répulsif sur les insectes, mais surtout elle est vraiment souveraine contre les piqûres de moustique, je la trouve super efficace. Donc, si jamais certains de ces vilains vampires ont réussi à supporter l’odeur de l’huile et à nous piquer quand même, ça permet de lutter efficacement contre les démangeaisons et de faire disparaître les boutons plus rapidement.
Et puis je trouve que le mélange d’odeurs est vraiment chouette.

J’ai tiqué sur ce que tu dis sur les huiles végétales et l’exposition au soleil. Il n’existe aucune huile végétale photosensibilisante et c’est une super bonne nouvelle. Et j’irai même plus loin, il existe des huiles végétales qui ont un léger indice protecteur contre les rayons UV. Ca ne vous dispense pas de la crème solaire hein, mais pour une courte exposition, ça peut être une super idée que de les utiliser dans ta recette, puisque souvent, soleil et moustiques, ça va de paire.
On a par exemple l’huile de germe de blé, qui a un très bon indice protecteur et qui est super bonne pour la peau, l’huile de pépins de framboise, dont l’inconvénient est de ne pas se conserver très longtemps, l’huile d’olive, qui est très adaptée, mais dont le parfum peut déranger certains, l’huile de coco, qui est très très adaptée, mais qui se solidifie à température ambiante et qu’il faudra sans doute mélanger à une autre huile… Bref il y a de quoi faire pour protéger et des moustiques, et du soleil.

Pour finir, j’ai moi aussi longtemps cherché un flacon spray pour les huiles, sur Aroma-Zone j’en ai trouvé deux qui vont très bien, selon tes besoins. Le premier est le flacon airless, en plus il en existe en plusieurs tailles, qui se remplit par le bas, super pratique, qui chasse l’air et donc permet une conservation plus longue des huiles, et qui en plus distribue des doses que je trouve très bien, bref je suis super contente de ces flacons j’en ai plein à la maison. Il est en plastique, ce qui est très pratique pour le transport, un peu moins bien si tu es une puriste du verre et ne veux pas risquer de polluer tes préparations.
Si tu veux du verre,ils ont le flacon vogue, qui est en plus très joli je trouve, qui est en verre et muni d’une pompe exprès pour les huiles et crèmes. J’ai offert une huile de massage préparée dans ce flacon et ça va super bien.

Ouh là, mon com est long, j’suis désolée.
Mais c’est des trucs qui me passionnent !

Marjorie2912

Coucou Mémé!

Merci beaucoup pour ta recette, je vais acheter ce qu’il manque et faire ça au plus vite.

Marie Adam

Petite question (j’ai oublié dans le commentaire précédent…), tu conseilles quoi comme huiles sèches ?

Mémé

Coucou Marie !

Perso, je tourne souvent avec l’huile de jojoba (un classique) ou de l’huile de noisette 🙂

Caro de facebook bien-etre au bonheur

Pour . 10 ml, le dosage n’est-il pas un peu léger ? oui Pour les demangeaisons des picures la lavande vraie est geniale et utilisable chez les petits. Pour de la picure plus serieuse, lavande aspic mais contre indiquée Pour les enfants de moins de 7ans et femmes enceintes et a ne pas utiliser sur du trop long terme. Le macerat huileux de millepertui est photosencibilisant sinon je confirme, il y a des huiles végétales qui protège du soleil. Après je ne sais pas, c’est vrai qu’il y a les deux opinions, Théoriquement les huiles végétales ne contiennent pas de substance photosensibilisante, j’ai testé. Mais certains disques mettre de l’huile sur sa peau ça fait brûler la peau… Ça c’est l’explication rationnelle que nous donne généralement ce qui ne s’y connaissent pas. Alors je ne sais pas quoi en penser. Il faut tester et voir si on a des problèmes. Sinon bien sûr, au lieu de mettre nos huiles essentielles dans deux L’huiles végétales, on peut y mettre tout simplement dans une crème, comme ça on est sûre !

Flo

En fait, l’huile végétale, c’est de l’huile. Ouais je sais ça fait un peu redondant. 😉
Donc, ce qu’il faut éviter, c’est de sortir au soleil tout luisant. Parce qu’on frit, tout simplement.
Il faut seulement attendre que l’huile végétale ait bien imprégné la peau. Mais en elle-même, l’huile végé »tale n’est pas photosensibilisante, sauf effectivement le macérat huileux de millepertuis.

vive la nature

Tes recettes sont tres interessantes et je vous en remercie. Je voudrais utiliser ces HE dans chaque diffuseur (chambres, salon…) pensez vous que cela ne pose pas le probleme pour l enfant de 6ans ?

Mémé

A vérifier avec un spécialiste, mais en théorie les huiles essentielles sont déconseillés aux enfants de moins de 6 ans, ce qui devrait être ok dans ce cas. Attention cependant à ce pas surdoser 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *