Comment réaliser de bons gommages maison facilement et rapidement ?

gommages maison

S’il y a bien une chose ultra fastoche à réaliser côté cosmétiques home made, ce sont bien les gommages maison ! Je vais même me la jouer un peu provocatrice en te disant que je ne vois aucun intérêt d'en acheter des prêts à l’emploi. Pour moi, tous les gommages du commerce (aussi bio soient-ils) ne valent pas mieux qu’un bon mélange fait en 2-2 depuis la cuisine.

Les gommages maison ont d’ailleurs fait l’objet de mes toutes premières tambouilles, à l’heure où je n’étais encore qu’une ado friande des dernières nouveautés capillaires de chez l’Oréal. J’avais fait un pas dans le naturel sans m’en rendre compte didonc.

Un gommage, ça sert à quoi ?

Agressions extérieures oblige, la peau se meurt mais se renouvelle en permanence, encore heureux j’ai envie de te dire. Le premier job d’un bon gommage est d’enlever cellules mortes pour laisser la peau respirer, mais pas que ! Outre ce fait, il est tout aussi intéressant pour activer la circulation sanguine et contrer aux éventuels poils incarnés.

Quand et comment en utiliser ?

Si tu décides de t’octroyer un grand chelem, sache qu’il s’utilise aussi pour préparer la peau à recevoir un soin, il conviendra alors de l'appliquer avant un masque. Cela permet d’optimiser ses effets, étant donné que ta peau est dénuée de toute cellule morte. Idem,si  tu t'apprêtes à débroussailler tes poils, un gommage en amont ne serait pas du luxe !

Je sais à quel point le rendu et le confort d’une peau lisse est tentant, mais je te conseille de ne pas trop en abuser au risque de venir exciter tes glandes sébacées, lesquelles se feront un malin plaisir de te déclencher quelques irruptions cutanées !

De mon côté, j’en fais quand ma peau en ressent le besoin. Quand je la sent crasseuse, brouillée, granuleuse, bref, pas en forme. Alors ça varie d’une période à l’autre. Je peux en faire une fois toutes les semaines comme une fois par mois #disciplinebonjour.

Plus théoriquement, il est en général conseillé aux peaux sensibles d’en faire un toutes les deux semaines, et une fois par semaine pour les autres.

gommages maison

L'idée est de l'appliquer sur une peau propre (mise à part si tu optes pour une base nettoyante, là on s'en fou un peu j'ai envie de dire), et de faire des petits mouvements circulaires en y allant mollo-fillot. Ne t'y attarde pas trop non plus, une petite minute suffit, il ne s'agirait pas de se décaper la peau ! 

Comment réaliser ses propres gommages maison ?

Les ingrédients

Un bon gommage maison est tout d’abord composé d’une base à choisir en fonction de tes besoins :

  • une huile végétale (nourrissant). Ce que j’aime particulièrement, c’est le film léger que laisse le gommage après le rinçage. En général, je laisse ma peau telle quelle sans ajouter d’autres soins.
  • un gel aqueux (hydratant) Gel de lin ou gel d’Aloe Vera, tu peux également jouer la folasse de te concocter ton propre gel à base d’hydrolat et de Xanthane, comme je te l’avais expliqué dans mon billet : “Transforme ton hydrolat en masque” !
  • une pâte d’argile (nettoyant) Verte, blanche, jaune, violette, à toi te voir ! J’aime beaucoup ce type de gommage, parce qu’il a également un pouvoir nettoyant, mais je ne suis pas certaine qu’il conviendrait aux peaux sensibles, rapport aux propriétés déjà exfoliantes de l’argile qui le rend bien hard core.
  • une base lavante neutre, ton nettoyant visage, ton gel douche (nettoyant et moussant). Pas de difficulté particulière, ça lave et ça exfolie en même temps, inutile de te faire un dessin.
  • une crème hydratante pourrie (hydratant) dont tu n’as plus envie d’utiliser en tant que telle et qu’il faut bien recycler !
  • du vinaigre de cidre. Je t’en parle sans forcément te le conseiller les yeux fermés parce qu’il est quand même assez agressif. Mais reste encore un peu, je te propose une recette un peu plus loin, tu comprendras mieux !

A l'une de ces bases, tu ajouteras des “grains” dont le boulot sera d'exfolier les peaux mortes. A ce niveau là, les possibilités sont nombreuses et il ne faut pas hésiter à faire marcher ton imagination !

  • le marc de café. Si tu n’en as pas, demande donc aux tenanciers de bar, aux restau', ils seront en principe ravis de s’en débarrasser !
  • le sucre. Assez intéressant car hormis le fait d'exfolier mécaniquement la peau, le sucre va libérer des acides glycoliques en fondant, ce qui va lui permettre également d'exfolier enzymatiquement la peau. 
  • le bicarbonate de soude alimentaire
  • la farine de riz, oui oui !
  • la poudre de noyaux d'abricot, noyaux d'olive & co encore faut-il avoir assez de noyaux sous le coude et beaucoup de patience pour en réaliser, sinon, tu peux toujours opter pour l'achat en ligne. J'ai eu l'occasion de tester la poudre de noyaux d'olive de chez MyCosmetik que j'ai adoré, mais dont le grain reste assez dur je trouve. Gare aux peaux sensibles je dirais.
  • la poudre de coco
  • la poudre d'amande
  • la poudre de citron (ou autres agrumes) 

J’en passe et des moins bonnes. Veille cependant à ce que ta poudre gommante soit assez fine, il ne s’agirait pas de te blesser à coups de graviers !

Le dosages

Côté dosage, j’opte pour un 50-50, ce qui me donne des gommages maison assez consistants que ma peau supporte bien. Si tu as une peau sensible, il se pourrait que ce ratio soit trop hard pour toi,  je t’invite donc à réduire la teneur en grains par rapport à la base.

Côté quantité, la cuillère à café est idéale pour une utilisation sur le visage.

La préparation

Etant donné que ma conso de gommage n’est pas régulière, je préfère opter pour le one-shot. C’est-à-dire préparer ma mixture avant chaque utilisation, donc en petite quantité. Je sais, je te disais exactement le contraire dans mon billet relatif à la pâte exfoliante à l’argile, mais que veux-tu, je suis finalement revenue à mes bonnes vieille habitudes…

Côté pratique, rien de très compliqué, tu colles tes ingrédients dans un bol, tu les mélanges et c’est prêt !
Si tu souhaite en préparer d’avance, rien ne t’en empêche, mais il faudra à ce moment là penser au conservateur !

Sur ces petites explications, voici pour toi et en totale exclu’, les trois gommages maison que j'utilise le plus souvent, en fonction du contenu des placard de ma cuisine :

Les recettes de mes 3 gommages maison favoris

fouet mini

Pour une utilisation visage

Le gommage au marc de café

Le plus connu je crois, il fait parti des gommages maison que j’apprécie tout particulièrement parce qu’en plus d’être efficace, il me permet de recycler mon marc de café et à entretenir les tuyauteries lors du rinçage !

gommages maison

Peaux sensibles s’abstenir, ce gommage est davantage conseillé pour le corps, notamment au niveau des parties les plus rugueuses à savoir les coudes, les genoux et les talons, tant le “grain” est assez fat et dur. Qu’à cela ne tienne, ma peau normale à mixte l’apprécie tout autant.

  • 1càc de marc de café
  • 1càc d’huile végétale

Etant donné que je n’en tambouille que pour une seule utilisation, il m’arrive d’utiliser le marc émanent du café du matin-même donc encore humide (parfois encore chaud huuum). Si tu décides d’en préparer d’avance je te conseille de le laisser sécher convenablement avant de l'incorporer à ta recette. En effet, la présence d’eau entraîne davantage la prolifération de bactéries et j’imagine que ce n’est pas ce que tu veux !?

Le gommage tout doux au sucre

Celui-ci ravira pour le coup les peaux les plus sensibles ! En effet, de part les mouvements circulaires qui seront opérés, le sucre fond petit à petit entre les doigts, ce qui ne l’empêchera pas de faire le boulot !

  • 1càc de sucre
  • 1càc de gel de lin

gommages maison

Je l’utilise en cas d’irruption cutanée, quand j’ai besoin de faire peau neuve mais que je n’ai pas spécialement envie de triturer mes glandes sébacées et d'aggraver la situation. Je le tambouille également lorsque ma peau part en lambeaux suite à un méchant coup de soleil, histoire d'enlever les peaux tout en hydratant la chose !

Le gommage anti-points noirs

Une recette signée Julien Kaibeck !

Ceci n’est pas LA recette miracle anti-comédons, mais je dois dire qu’utiliser de manière régulière sur le long terme, elle fait quand même pas mal ses preuves. 

  • 1càc de farine de riz
  • 1càc de vinaigre de cidre

Tout en exfoliant sans agresser la peau, l'acidité du vinaigre va permettre de dissoudre les comédons. Il convient de laisser poser la préparation encore cinq minutes après l'avoir utilisée.

gommages maison

Le vinaigre de cidre peut s’avérer assez agressif pour la peau, c’est d’ailleurs pour cette raison que je ne l’utilise que localement au niveau du nez, là où la situation est la plus critique. Ne lésine pas sur le rinçage quitte à procéder à un nettoyage par la suite et finir par un bon soin hydratant ! J’ai déjà fait l’erreur de négliger cette étape et je me suis retrouver avec la peau qui se desquamait au niveau des commissures du nez #sexy

Sur ce, j’espère que tu auras trouvé ce billet ludique, n’hésite pas à nous partager tes propres combos sans oublier de nous spécifier ton type de peau, histoire qu’on s’y retrouve !

Merci de m’avoir lu jusqu’ici et bisous bisous !

A lire aussi : L'exfoliant à l'argile rouge & à la fleur d'oranger

Commentaires

Carole

Coucou,

Moi c’est marc de café + huile de ce que j’ai ou juste de l’eau (en vitesse) et sinon sucre vanillé fin + huile de noix de coco + huile essentielle de mandarine douce pour garder plus longtemps, me faire plaisir ou l’offrir.
Ma peau est plutôt sèche et sensible (corps)et je ne dois donc pas utiliser de trop gros grains et avoir toujours une basse qui va nourrir. Sur le visage quasiment jamais de gommage, car ma peau est beaucoup trop sensible, cela provoquerait des boutons !

Lucie

Je faisais avec du sel et de l’huile d’olive avant de me mettre à faire des cosmétiques homemade. Je vais essayer d’autres recettes

Mémé

Je n’ai jamais osé tester avec du sel, j’avais peur que ça pique ! A essayer donc 😉

Becky

Comme base on peut également utiliser le miel!
Économique et naturel, il est riche en sels minéraux et en vitamines A, B et C. Il est également antiseptique et tonifiant, et possède de nombreuses propriétés : cicatrisantes, antioxydantes, apaisantes, hydratantes, revitalisantes. Il est donc un allié idéal pour donner de l’éclat à la peau, mais aussi l’hydrater et la nourrir en profondeur. Moi je mélange miel et sucre pour obtenir une pâte avec laquelle je me frictionne sous la douche.
C’est super agréable et cela ne colle pas trop si on le fait sur peau mouillée à l’eau chaude et qu’on rince bien.

Delph

Bonjour,
Je fais déjà un gommage maison huile de coco et Marc de café que inutilisée pour le corps et le visage, et je voudrais aussi tester votre masque anti points noirs mais je n’ai pas de farine riz : par quoi peut-elle être remplacée (Marc de café, sucre, farine de blé, maïzena…) ?
Merci d’avance !

Mémé

Coucou !

Pour le gommage anti-comédons, c’est surtout le vinaigre de cidre qui est indispensable, tu peux opter pour n’importe quel autre exfoliant ^^.

Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *