Comment fabriquer des boules effervescentes pour le bain ?

fabriquer des boules effervescentes pour le bain

Aujourd’hui, je vais t’apprendre à fabriquer des boules effervescentes pour le bain ! Cette recette n’est sans doute pas la plus minimaliste, ni la plus facile qui soit (je vends du rêve ah ouais ?), et son utilisation n'est pas forcément écologique, mais elle a le mérite d’être assez rigolote à réaliser procurant un sentiment de satisfaction extrême (extrême ouais) dès l’instant où on ne se foire pas !

Ce n’est pas forcément le genre de recette que je vais m’amuser à réaliser pour moi-même tous les quatre matins, mais disons que je trouve ça vachement classe d’en incorporer dans une box home-made à offrir.

fabriquer des boules effervescentes pour le bain

Et comme tout bon produit home-made qui se respecte, ces boules effervescentes pour le bain pourront bien évidemment être personnalisées, en fonction de l’utilisation que tu voudras bien leur accorder.

Fabriquer des boules effervescentes pour le bain

Mais avant de personnaliser quoi que ce soit, je t’invite à prendre connaissance des ingrédients de base :

  • 50 % de bicarbonate de soude alimentaire
  • 25% d’acide citrique
  • 25%  de fécule de maïs
  • 1 vaporisateur d’eau
  • optionnel : huiles essentielles, fragrances, colorants alimentaires, poudres végétales, argiles

Tu peux également ajouter quelques éléments de décoration, c'est fun, mais gare à ne pas boucher les tuyauteries lors de l'utilisation ! 

Côté moule, j’en ai testé pas mal dont ceux en silicone avec lesquels je n’ai rencontré aucun succès. Du coup, je te conseille fortement de dégoter des petites boules en plastique "dur" que tu pourras trouver au rayon déco voire loisirs créatif de chez La foir’fouille, Gifi, Vima, que sais-je.

Un tuto pour fabriquer des boules effervescentes pour le bain ne serait pas franchement commode à expliquer par écrit parce qu’il faut avancer petit à petit, à l’appréciation, et qu’il n’y a pas de recette “miracle”. C’est d’ailleurs là que réside toute la difficulté de la chose...

Du coup, je t’invite à visionner ce qui suit en te demandant s’il te plaît, de ne pas trop te moquer; la vidéo n’étant pas le support avec lequel je suis le plus à l’aise, tu le remarqueras bien assez tôt. 

Je précise qu’il s’agit ici de la recette “de base”, tu obtiendras alors des boules effervescentes pour le bain neutres, sans colorant, sans fragrance, ni actifs à proprement parler.

Maintenant que tu as théoriquement pigé le truc, voici pour toi quelques combos qui te permettront de fabriquer des boules effervescentes pour le bain un peu plus personnalisées !

Boules effervescentes pour le bain relaxantes

fouet miniPour 3 boules de 4 cm de diamètre

  • 90 gr de bicarbonate de soude alimentaire
  • 30 gr d’acide citrique
  • 40 gr de fécule de maïs
  • 40 gr de sel d'epsom
  • 15 gouttes d"huile essentielle de Lavande vraie
  • Colorant : argile jaune, ou colorant alimentaire
  • 1 vaporisateur d’eau

Boules effervescentes pour le bain anti-douleurs

fouet mini

Pour 3 boules de 4 cm de diamètre

  • 100 gr de bicarbonate de soude
  • 50 gr d'acide citrique
  • 50 gr de fécule de maïs
  • 15 gouttes d'huile essentielle de Gaulthérie
  • Colorant : argile rose
  • 1 vaporisateur d'eau

A lire aussi :

le baume du tigre fait maison
le décontractant musculaire naturel

fabriquer des boules effervescentes pour le bain

Boules effervescentes pour le bain hydratantes et inratables !

fouet mini

Pour 3 boules de 4 cm de diamètre

  • 100 gr de bicarbonate de soude
  • 50 gr d'acide citrique
  • 50 gr de fécule de maïs
  • Colorant : poudre de Manjishta
  • Huile végétale d'olive

Ici, on remplacera l'eau par une huile végétale ce qui évitera que la préparation ne freeze lors de la réalisation. Une alternative inratable qui laissera un film léger à la sortie du bain, pour une peau douce et bien hydratée !

Si jamais tu décides de fabriquer des boules effervescentes pour le bain, veille bien à te renseigner au niveau des huiles essentielles que tu utiliseras. En effet, les essences d’agrumes (entre autre) ne font en général pas très bon ménage une fois mélangées à l’eau… Je m’en suis rendue compte le jour où j’ai ajouté quelques gouttes d’huiles essentielles de Pamplemousse dans mon bain pensant m'octroyer un bain détente-vitaminé. Au final ? Bonjour picotements, grattouilles et rougeurs…  Autant dire que je suis ressorti illico presto de là-dedans !

N’hésite pas à poster des photos sur les réseaux si jamais tu décides de reproduire l'une de ces recettes, sans oublier de me taguer histoire que je puisse voire de quoi il retourne !

Bonne tambouille !

Bisous bisous

Commentaires

Helldrith

Bonjour Mémé, merci pour cette vidéo et les conseils! On en redemande! 🙂

Lucie

Ajoutez 50g de crème de tartre pour qu’elles soient plus dures et si vous les voulez moussantes 50g de tensioactif type slsa

Sylvie

Houlala alors moi, ça a été la cata : une boule a explosé (trop de matière dans le moule), une a coulé et n’a plus de forme et les deux dernières se sont fissurées et sont de forme étrange…. Je vais essayer la vaporisation avec de l’huile…. faut que j’améliore tout ça si je veux en offrir à Noël – ou alors offrir les loupées pour Halloween

Mémé

ARf, j’en ai aussi foiré pas mal avant de maitriser la chose ! Ce qui est compliqué c’est qu’il faut beaucoup aller au feeling…
Allez, je suis certaine que d’ici Noël, tu devrais y arriver !
Belle journée !

Flo

Coucou,

Merci pour ce super article, ça me donne trop envie d’essayer, histoire d’être prête à Noël. Merci !
A mon sens, le souci que tu as eu avec les HE d’agrumes n’est pas lié à ces HE en particulier. Avais-tu utilisé un dispersant pour mettre ton huile essentielle dans ton bain ?
Les huiles essentielles n’étant pas solubles dans l’eau, en mettre quelques gouttes directement dans le bain peut s’avérer très dangereux, parce que l’HE sera directement au contact de la peau comme si on l’appliquait pure. Et beaucoup d’HE sont irritantes pures.
D’où mon interrogation d’ailleurs au sujet des bombes de bain. La réaction acide citrique et bicarbonate de sodium, au contact de l’eau, est une réaction acide-base qui va au final donner une sorte de sel complexe, qui va donc se mélanger à l’eau. Est-ce que cela fera office de dispersant pour les HE ? Je suppose que oui mais ça m’interroge.

Mémé

Saloute FLo !

Pour répondre à ta question, je n’ai effectivement pas utilisé de dispersant. Je mets régulièrement de l’he de Lavande dans mon bain telle quelle et je n’ai jamais eu de problème…
Les he seront absorbées en grande partie par le bicarbonate, donc « normalement », ça devrait pas poser de soucis une fois dans l’eau.
Mais je persiste à conseiller de ne pas utiliser d’he d’agrumes. Si quelqu’un tente en son âme et conscience, qu’il nous en fasse un retour ^^.

Flo

Hello !
Ouaip, l’HE de lavande fait partie des HE qui ne sont pas dermocaustiques, qui peuvent donc s’appliquer pures sur la peau, d’où le fait que tu n’as pas eu de souci.
Les agrumes sont riches en limonène, un monoterpène qui est irritant pour la peau. Du coup, dans l’eau du bain, il convient de les mettre impérativement avec un dispersant, soit un dispersant acheté exprès, soit du lait ou du sel de bain, de sorte que la peau n’entre pas en contact direct avec ces HE. Ca peut être très dangereux, parce que le contact est direct et ce même avec les muqueuses, notamment des parties intimes, il faut donc éviter absolument les HE pures dans le bain.
Les agrumes sont très loin d’être les seules HE présentant une dermocausticité, il faut faire super attention avec le bain, on a tendance à imaginer que cela va se répartir dans cette immense quantité d’eau, mais non, les gouttes restent entières, ne se mélangent pas et se posent pures sur la peau.
Ceci étant dit, les boules de bain vont faire office de dispersant et donc, il est possible d’utiliser des HE dermocaustiques comme les agrumes dans les boules de bain.
Si tu veux je tenterai l’expérience à mes risques et périls. ^^
Belle soirée !

Mémé

Merci pour ces explications et complément d’informations Flo !

Tout est dit, clair, net et précis !

Lucile

Bonjour Mémé !

Merci pour ce super article. J’allais mettre un lien vers le blog « les trappeuses » qui a posté il y a pas longtemps une recette de boule effervescente pour cuvette car c’était le meme principe, mais j’ai été devancée ^^.
Petite question logistique, quel est le diamètre des moules présentés ici ?

a bientôt ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *