Laits végétaux faits maison, l’art de traire une cacahuète !

Aujourd'hui, je partage avec toi mon amour pour les laits végétaux faits maison !

Le lait animal a été le premier élément que j’ai viré de mon alimentation, avant même de devenir végétarienne. Quand j’ai pris conscience des conditions dans lequel il était produit, ça m’a complètement retourné et ça continue de me hanter encore aujourd’hui. Ca a été l’élément déclencheur, le premier pas vers mon végétarisme, et ce, sans le savoir à l’époque. 

Du coup, il a bien fallu que je trouve une alternative histoire de pouvoir continuer de cuisiner des purées, smoothies, puddings, porridges, j’en passe et des moins bonnes.

Zéro déchet oblige, et histoire d’éviter de remplir ma poubelle de packs et d’opercules. je me suis orientée vers les laits végétaux faits maison afin de pouvoir acheter les ingrédients en vrac, que dis-je, L’ingrédient. 

Faire ses laits végétaux maison équivaut à produire une boisson à base d’oléagineux ou de céréales. Avoine, noix de cajous, amandes, riz, quinoa, bref le genre d’ingrédients qu’il est aisément facile de trouver sans emballage.

Comment préparer ses laits végétaux faits maison ?

Les ingrédients

  • 1 L d’eau
  • 100 gr de céréales ou d’oléagineux
  • en option : sirop d’agave/ miel, sucre non raffiné

Le ratio 100 gr pour 1L d’eau est sensiblement toujours le même, quels que soient les céréales ou les oléagineux que tu utiliseras pour faire tes laits végétaux faits maison. C’est tout du moins ces doses que j’utilise constamment.
Plus tu augmenteras la teneur de ton ingrédient principal par rapport à l’eau, plus tu auras un lait consistant, voire l’obtention d’une crème épaisse.

laits vegetaux faits maison

La Préparation

Il existe des machines spécialement dédiées à la tambouille des laits végétaux faits maison. N'ayant pas testé, je ne saurais te dire ce que ça vaut. Si tu as à dire sur le sujet, n'hésite pas. Disons que dès l’instant où tu es équipée d’un blender, je trouve cette dépense un peu inutile.

Le but de la manip’ consiste à mixer ton mélange d’eau et de céréales / oléagineux et de filtrer ou pas. Je mixe en tout et pour tout pendant 15 minutes environ, en faisant des pauses d’une minute à peu près voire plus, pour éviter la surchauffe de mon appareil; il ne s’agirait pas non plus que mes laits végétaux faits maison en pâtissent ! En général, je fais ça en même temps que je cuisine entre deux retournements de galettes aux légumes.

Niveau préparation, il peut y avoir néanmoins quelques différences rapport à l’ingrédient utilisé. Voici donc pour toi, les trois laits végétaux faits maison que je fais le plus souvent :

Le lait d’amandes

Si tu optes pour ce lait, sache qu’il faut utiliser des amandes émondées (sans la peau brune en somme). Ca se trouve dans le commerce, en vrac même, mais ton porte-monnaie risque de douiller (déjà que le kg d'amandes est chéros alors émondées, je t'explique même pas)

Petite technique pour enlever la peau des amandes sans prise de chou :

Trempe les amandes dans l’eau bouillante pendant une minute, égoutte-les, attends qu’elles refroidissent, puis pince l'extrémité arrondie entre ton pouce et ton index, c’est magique ! (Attention tout de même à ne pas te crever un œil dans la bataille, ça saute ces machins là).

laits vegetaux faits maison

Une fois que tes amandes sont dépourvues de peau, trempe-les 24h dans l’eau histoire qu’elles ramollissent un peu.
Dans un blender, balance tes amandes, l’eau (pas l’eau dans laquelle les amandes ont squatté 24h hein, de l’eau filtrée, ou de source si possible), et mixe, jusqu’à l'obtention d’un liquide bien homogène et sans morceau.

Le lait de noix de cajou

Les laits végétaux maison à base de noix de cajou nécessitent un peu moins de préparation que ceux aux amandes car il n’y a rien à décortiquer. Cependant, il conviendra également de les faire tremper durant 24h minimum dans l’eau sans oublier de bien les rincer ensuite. Choisis-les nature, non grillées et non salées.

Ensuite, c’est tout pareil, 1L d’eau + 100 gr de noix de cajou, tu mixes et c’est good !

Le lait d’Avoine

Il ne fait pas partie de mes laits végétaux faits maison préférés niveau goût, mais il a le mérite de ne nécessiter aucune anticipation de décorticage / trempage. Il suffit simplement de mixer les 100 gr de flocons d’avoine à l’eau. Étape suivante, et qui ne concerne cependant pas les laits d’amandes et de cajou, le filtrage !  Il existe des sacs à lait dédiés, mais de mon côté, j’utilise un sac en tissu fin (propre hein) initialement destiné au vrac.

Selon tes goûts, il conviendra de rajouter du sucre non raffiné, du sirop d’agave que sais-je, tout dépend de ce que tu veux faire de ton lait par la suite..

La conservation des laits végétaux faits maison

Les laits végétaux faits maison se conservent au frigo durant 3-4 jours à peu près, dans un contenant en verre hermétique de préférence, et auront besoin d’être secoués (gentillement) avant chaque utilisation ! Si toutefois, tu constates une couleur ou une odeur chelou, évite de les consommer hein.

laits vegetaux faits maison

Mon avis

Etant donné que je ne suis pas une folle furieuse de l’organisation, le lait d’avoine est celui que je fais le plus souvent étant donné qu’il ne nécessite pas d’anticipation au niveau de la préparation (et qu’il est aussi de très loin, le moins coûteux avouons-le). Mais j’ai aussi l’impression que c’est celui qui se conserve le moins bien longtemps. Disons qu’il dépanne quand je cuisine un risotto ou un dahl de lentilles, mais pour ce qui est de l’incorporer à une pudding dont l’élément principal est le lait, c’est pas tip top la carotte (tout est une affaire de goût).

Le lait de cajou arrive en deuxième position dans mon top 3, mais je le fait un peu plus rarement rapport au prix tout simplement.

Le lait d’amandes a beau être mon préféré, il reste celui que je fais le plus rarement parce que 1) à 22.5€/kg, ça fait un peu chéros à la longue (est-ce que je passe vraiment pour une pince là ?), et 2) il faut veiller à enlever la peau de chaque amande ce qui n’est pas ma passion première dans la vie avouons-le.

Si tu as des alternatives à cette façon de faire, n’hésite pas à nous les partager dans les commentaires, sans oublier de nous préciser quel est le lait végétal que tu préfères !

Bisous bisous

A voir aussi :

le lait de riz
le lait de quinoa
le lait de cacahuète

Commentaires

Florence

Merci pour cet article ! Je fais mes laits végétaux à peu près comme ça, avec un mini hachoir (si si si, ça fonctionne aussi), et je les filtre systématiquement, sauf la noix de cajou qui n’en a pas besoin, parce que je ne suis pas assez patiente, mais je vais tester ta méthode. Quant aux amande, je les fais tremper mais j’avoue qu’à partir du moment où elles sont bien rincées, je n’enlève pas la peau, laquelle aurait des propriétés nutritives intéressantes par ailleurs. Mon rêve est de parvenir à présent à faire de la purée d’amandes maison, mais je crains que ce soit bien plus compliqué sans matériel sophistiqué.

Mémé

Il faut que je tente sans enlever la peau des amandes, car tu n’es pas la première qui me dit que ça ne pose finalement pas de soucis. J’avais peur que le lait se retrouve avec un goût un peu amère.
Et pour ce qui est des purées d’oléagineux…. J’aimerais aussi pouvoir les faire moi même, mais je crois que c’est bien trop galère… Si jamais tu trouves une technique qui tient la route, n’hésite pas à revenir par ici nous la partager hein ^^.
Bon dimanche !

Elodie S

J’adore le lait d’amande mais en effet, ça revient rapidement cher….jamais testé le lait de cajou mais je pense que je vais essayer…merci 🙂

Mémé

Avec plaisir, n’hésite pas à revenir nous dire ce que tu en penses ^^

Natacha Corbel

Moi aussi je suis passée aux laits végétaux maison, même sans être végétarienne. J’ai beaucoup de mal avec le goût du lait animal…
Ma technique est un peu différente de la tienne puisque je fait toujours tremper mes oléagineux une nuit afin d’enlever l’acide phytique, que je garde la peau des amandes qui ne me dérange absolument pas et que je filtre toujours. Comme ça avec l’okara je fais des cookies, des gâteaux, des barres de céréales… Et du coup comme je filtre je ne mixe que pendant 1 à 2 minutes (5 quand je fais autre chose en même temps).
Mes laits préférés sont 100% noisettes, amandes/cajou ou noisettes/amande. Parfois j’aromatise les laits à base de noisettes avec un peu de cacao non sucré !
Bonne journée à toi !

BlueGrey

Hello ! Côté alternative pour le lait d’amandes, personnellement je ne m’embête pas à enlever les peaux, tout simplement ! 😉 Du coup, par contre, je n’utilise que 75 g d’amandes pour 1 litre d’eau : je fais tremper mes amandes 24 heures, je mixe (avec une eau « neuve » bien sûr), puis je filtre et j’utilise l’okara dans mes pâtisseries par exemple.

Vivre au SMIC

Merci beaucoup pour tes explications. Je consomme beaucoup de laits végétaux, mais je ne me suis pas encore lancée dans la fabrication. Je garde ton article dans mes favoris pour tenter l’expérience.

Celirou72

Bonjour,je fais bcp de sortes de laits végétaux dosé à 70gr pour 1l sauf le chanvre à 40gr car goût prononcé mais c’est mon préféré et une bombe protéiné ! Je fais tremper 1 nuit, j’ajoute 2 dattes, je mixe et je filtre avec une étamine.
Mais tu as raison il faut y penser à l’ avance sinon c’est une càc de purée oléagineux dans 250ml d’eau pour dépanner

Mémé

Coucou !
N’ayant jamais croisé l’ombre d’une graine, je n’ai jamais pu essayé le lait de Chanvre 🙁 En revanche, je note ton astuce avec la purée d’oléagineux, je ne connaissais pas du tout, c’est juste génial, merciiiii !
J’ai de la purée de sésame qui me reste sur les bras, je ne sais pas trop quoi en faire, tu penses que ça pourrait le faire aussi ?

Marret

J’adore faire mon lait d’avoine surtout pour mes savons lol ! Ayant un extracteur, je fabrique mes jus de légumes/fruits et j’ai donc abandonné les laits depuis 2 ans. Il faut absolument que j’essaye le lait d’amandes. Merci pour ce joli article !

sejamos

tu peux aussi te servir du
lait d’avoine comme démélant pour tes cheveux, c’est pour ça que j’en « fabrique ».

Mémé

Exact ! J’en ai d’ailleurs incorporé à mon dernière shampoing solide, pas mal pas mal ^^.

Odette

Je ne savais pas qu’on pouvais ne pas filtrer! Merci!
Et l’autre jour j’ai fait du lait d’avoine.. je l’ai trouvé gluant.. y’en a d’autres qui l’ont constaté?

Mémé

Ah ? Tu l’as filtré ce lait d’avoine ? Tu as dosé de quelle manière ?

Claire

Salut ! Moi aussi j’ai testé le lait d’avoine et aussi de riz. Le riz je l’ai cuit comme du riz normal puis mixé, filtré et il était bien gluant. Le lait d’avoine mixé et filtré ça allait, mais comme le matin je le chauffe pour m’en faire un chocolat chaud ça me l’a vachement épaissi et bien sûr je l’ai foutu en l’air car imbuvable ! Je m’étais tournée sur ces 2 laits car j’ai des petits moyens et souhaite faire au plus économique mais j’ai pas trouvé la bonne recette encore…

Laurette

Salut Mémé!
Ici aussi on pratique le lait végétal maison… ma fille en boit tous les matins…
Ayant remarqué que la conservation était douteuse après trois jours, alors que le litre dure environ 5 jours,maintenant je fais cuire mes flocons d’avoine 10 min, parfois je fais 50/50 avec des flocons de riz aussi, c’est pas mal…
Je rajoute quelques amandes entières préalablement trempées ou une cuillère de purée d’amandes et hop au mixeur et filtrage à l étamine…
Et bien du coup ca se conserve drolement mieux…
Voila pour mon astuce. ..;p
Merci à toi pour ton fun!

Mémé

Salut Laurette !

Un grand merci pour cette astuces je n’y aurais pas pensé tu vois ^^. Du coup il n’y a plus ce problème de « bi-phases » ?

Laurette

Coucou mémé!
Effectivement , ça déphase beaucoup moins du coup, perso je n’y vois que des avantages, si ce n’est qu’on est plus dans le cru, est ce que du coup on ne perd pas en nutriments. ..?
Enfin , on ne peut tout avoir! 😉

Mémé

Clair que dès l’instant où tu cuits un truc, tu perds au niveau des nutriments, donc j’imagine que c’est pareil pour l’avoine? Je testerai quand même lol.

Flore

Bonjour.
Merci pour ce partage qui est encore une fois enrichissant
Je partage mon « expérience » à propos des jus végétaux (paraît que fô p’us dire lait…):
Je réalise souvent du lait de noisettes, qui est mon préféré! Mais qui, comme d’amande revient cher…
Donc je le mélange souvent avec du millet (sans gluten).
Ou bien un jus au millet seul.
J’ai déjà testé le souchet mélangé avec du chanvre (chers aussi).
Ma recette gagnante est noisettes-millet

Pour toutes ces recettes je fais tremper 12 heures minimum.
Auparavant je filtrais avec une étamine (ou sac à lait).
Dorénavant je les réalise avec un extracteur de jus et ça me fait gagner du temps !

Merci à mémé et ses orties

beautes terrestres

j’ai testé uniquement le lait d’amande fait maison, un milliard de fois meilleurs que celui acheté en magasin bio. Tu me donnes bien envie de tester l’avoine et au cajou!! super article comme d’habitude 🙂 bisous

Jennifer

Bonjour merci pour ces conseils et les idées des autres personnes.
Je fais aussi les laits végétaux maison et pour les amandes je fais avec la peau et aucun soucis.
Plus qu’à essayer de nouvelles recettes

Mémé

En gros, vous êtes toutes entrain de me dire que la peau des amandes ne pose aucun problème ? Et moi qui m’embêtais à les décortiquer… lol…
Je testerai la prochaine fois !
Merci pour ton retour Jennifer !

yolaine

bonjour
je découvre le blog et j’adore, merci pour tout, les recettes etl’humour…. pour le lait d’amande je l’ai fait à l’extracteur de jus; mon matériel n’est pas dans le top 10 des extracteurs mais n’est ni cher, ni inefficace! Faut juste pas le faire tourner une heure. Bref tu fais tremper tes amandes (avé la peau) la veille, tu rinces et puis tu mets dans le goulot et tu attends que ça se fasse. c’est le système des paresseuses. Donc tu peux aussi mélanger avec des fruits ou des herbes par exemple; ça te sort le jus d’un côté, le sec de l’autre. tu mets la dose d’eau qui te convient, selon que tu veux lait ou crème et c’est parfait. La seule corvée est de nettoyer la bête après.
J’ai fait avec ce lait des desserts, du savon et je m’apprête à tester dans d’autres recettes cosmétiques; je crois aussi que la peau des amandes, c’est pas gênant, faut juste éliminer cet acide phytique qui part au trempage

Mémé

Coucou Yolaine !

Tu n’es pas la première personne qui me parle d’extracteur de jus pour la réalisation des laits végétaux, il faudrait vraiment que je pense à tester cette méthode un de ces jours !
Merci pour ce retour !

yolaine

Petit retour, le savon au lait d’amande, wouah, c’est top et tip, et avec un mélange charbon actif, j’ai fait un bicolore qu’on a envie de manger; Ravie

résé

bnjour !!
mais les laits végétaux on peut en faire avec presque tout en fait 😉
noisettes, châtaignes, un mix des 2,
les amandes je ne les pèle jamais…..
pistache,
chanvre aussi (avec les graines décortiquées mioum mioum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *