Shampoing barre : nouvelle formule !

shampoing barre

Je sais, ça fait au moins le troisième billet qui cause de shampoing barre, mais cette fois-ci je reviens expressément pour te partager une toute nouvelle formule que j’ai eu l’occasion de pouvoir tester et retester cet été.

Pour rappel, les recettes des shampoings solides que j’ai publié jusqu’ici étaient grosso-modo composées de 80% de SCI et de 20% de poudres végétales. Un ratio sur lequel je ne me suis jamais trop posé de questions jusqu’au jour où leur utilisation s’est quelque peu… dégradée. 

Le cheveu terne, le cuir-chevelu qui démange, bref, après moult tentatives de soins annexes pour palier à ces nouveaux problèmes apparent, la conclusion était sans appel : le souci venait du shampoing en lui-même.
Et pour avoir lu pas mal de témoignages de blogs, sans compter vos retours d’expérience, je sais à quel point ce revirement de situation n’est pas surprenant. C’était officiel, je passais dans le clan de ceux pour qui le shampoing solide causait des misères d’assèchement sur le long terme.

Qu’à cela ne tienne, je ne me suis pas avouée vaincue. Hors de quest de tirer un trait définitif sur ces petites merveilles qui avaient littéralement révolutionné ma routine capillaire. Je ne le dirai jamais assez, le shampoing solide est écolo-écono-pratique et il va s’en dire que j’aurais beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal à revenir aux shampoings « liquides ».

Bref, tout ça pour dire que j’ai commencé à réfléchir sur ce qui pouvait être la source du problème. Avouons-le franchement, il ne m’a pas fallu bien longtemps avant de miser sur le SCI, autrement dit, le tensioactif. Vous me posez beaucoup de questions sur ce dernier, alors pour rappel, sachez qu’il s’agit d’un tensioactif solide, dérivé des acides gras de l'huile de coco et composé en partie de matière synthétique (donc pas 100% naturel, je conçois). Il est réputé cependant pour être l’un des tensioactifs les plus doux qui soient.

Partant de ce constat et n’ayant que du SCI dans mes placards, j’ai commencé à remettre en question la formulation de ma recette. 80% de tensioactif… A bien y regarder, c’est beaucoup ! Et on le sait, le tensioactif, qu’il soit liquide ou solide est un peu la bête noire de la cosméto naturelle, le sujet qui fâche, qui divise ! Parce que même si vous le choisissez très doux, un tensioactif est bien souvent par définition abrasif (à différents degrés, certes).
Inutile alors de préciser que plus vous en incorporez à vos recettes, plus vous obtiendrez des soins potentiellement irritants. Manque de bol, dans la compo des shampoings barres, et à ma connaissance, il est indispensable (si vous avez des exemples de recettes dépourvues de tensioactifs, je veux bien aller au casse-pipe et vous dire ce que j’en pense).

Ni une, ni deux, j’ai commencé à réduire la teneur de tensioactif par rapport aux poudres végétales dans mes recettes. J’ai commencé par opter pour un 50 / 50. 50% de SCI et 50% de poudres végétales nettoyantes. Résultat : le shampoing barre se tenait, il moussait encore extrèèèmement bien, bref, rien à signaler. 
Puis j’ai poussé le bouchon avec du 40% de SCI pour 60% de poudres, puis 30 / 70, et ainsi de suite. L’idée : trouver la teneur minimum en tensioactif nécessaire pour obtenir un shampoing barre qui ne s’effrite pas dès la première occasion, et qui mousse assez de manière à ce que l’application reste agréable, facile et efficace.

shampoing barre

Autant vous dire que ce petit jeu s’est déroulé sur plusieurs mois, sachant que chaque shampoing réalisé se devait d’être utilisé jusqu’au trognon. Heureusement, j’ai un Pépé qui a la sale habitude de se nettoyer la tignasse tous les jours, ça aide (voyons le côté positif de la chose).

Sur ces bonnes paroles, je vous partage la recette finale de mon :

Shampoing barre à l’argile vertefouet mini

Pour un pain de 60gr

Les ingrédients

  • 42gr d’argile verte
  • 18gr de SCI
  • 25 ml d’eau
  • 8 gouttes d’huile essentielle de Bay Saint Thomas 

Soit un ratio ici de 30% de SCI contre 70% d’argile. J’ai bien tenté d’inverser complètement ma recette initiale à coups de 80% de poudres végétales et/ou argile + 20% de SCI, mais malheureusement, je trouve que le shampoing barre s’effrite bien trop rapidement, et même si j’aime bien tambouiller, j’ai pas forcément envie de m’y coller tous les quatre matins voyez-vous.

Préparation

1) Incorporez le SCI dans un bol au bain-marie et laissez-le fondre tout en remuant à l’aide d’une spatule en bois, pendant 5 à 10 minutes environ.

2) Ajoutez l’eau, mélangez et patientez 5 minutes.

3) Ajoutez ensuite l’argile et veillez à bien remuer. Vous allez obtenir une texture pleine de grumeaux, c’est bon signe ! 

4) Patientez le temps que les ingrédients se fondent les uns avec les autres.

5) Hors feu, ajoutez l’huile essentielle et mélangez à nouveau.

6) La préparation va durcir assez rapidement, donc n’hésitez pas à la malaxer entre vos mains pour commencer à faire une boule, que vous allez ensuite aplatir pour former un « galet ». Veillez à bien compacter le tout.
Vous pouvez bien entendu opter pour le moule en silicone à cette étape.

7) Laissez sécher votre shampoing barre à l’air pendant 24 heures minimum avant de vous en servir.
Si vous avez opté pour la mise-en-moule (est-ce français?), démoulez votre shampoing après 12h minimum, puis laissez-le sécher à l’air libre encore 12 heures, avant de vous en servir. 

Mon avis

Aucun suspens, mes problèmes de démangeaisons ont disparu illico-presto, donc j’imagine que le problème venait réellement de la teneur en SCI de mes shampoings solides et non du SCI en lui-même (grosse frayeur).

Côté utilisation, rien à redire, ça nettoie et ça mousse tout autant, si bien que j’en étais comme deux ronds de flan, me demandant alors par quel miracle j’avais eu l’idée de doser le tensioactif jusqu’à 80% dans mes précédentes recettes.

En revanche, et là, ce n’est pas une surprise, il est vrai que ce shampoing se consomme plus rapidement par rapport aux anciens. Disons qu’un pain de 50gr va peut-être me tenir 2 mois - 2 mois et demi, contre 6 précédemment (à raison d’un shampoing par semaine). Ce qui avouons-le, reste tout à fait correct, et me permet de varier les plaisirs plus souvent et de tester de nouveaux combos si ça me chante. 

La nouveauté ici, réside également dans l’utilisation d’une argile (dispo dorénavant en vrac au Day by Day huhu ^^ !), et je dois dire que c’est vraiment pas mal du tout du tout ! 

Sachez que Pépé valide cette recette, et constate également moins de soucis de démangeaisons (et si Pépé valide, les gars…).

shampoing barre

Quoiqu’il en soit, si vous me suivez depuis un moment et que vous avez pris pour habitude d’opter pour l’une de mes recettes de shampoings solides publiées précédemment, je vous conseille vivement de tester cette nouvelle formulation, même si vous ne rencontrez pas forcément de problèmes pour le moment. Qu’on se le dise, j’ai utilisé le 80% / 20% pendant plus de 3 ans avant que ça ne dégénère. 

Si toutefois, vous avez un retour d’expérience à faire sur d’autres tensioactifs solides, n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires, je suis toute ouïe !

Bon week-end !

A lire aussi : Cosmétiques solides, l'alternative zéro déchet !

Commentaires

Maryse

Allo moi aussi j’avais des problèmes de démangeaisons et j’ai réussi à descendre mon SCI à 20% sans aucun problème. Il mousse assez bien mais est un peu rude au toucher, mais au moins ça gratte plus. Par contre pour l’argile verte je ferais un peu attention, car j’ai lu que c’est un peu sec pour les cheveux pouvait dessécher le cuir chevelu. Je mets shikakai, rhassoul et autres sortes de poudre que j’ai sous la main. Merci pour tes recettes.

Mémé

Merci pour ton retour Maryse !
Pour l’argile verte, aucun problème pour le moment, il faut dire que c’est surtout Pépé qui l’utilise. Il a beaucoup de problèmes de démangeaisons et ça à l’air de l’apaiser. Je préfère aussi le rhassoul, voire la poudre de reetha dans mes shampoings solides ^^.

Delphine

Bonjour, moi j ai commencer les shampoing solide y a environ deux mois et même pas un mois après j avais d énorme démangeaisons je pense que je ne supporte pas le sci. La je viens de tester une recette avec 40% (j ai fais une pause avec mon ancien shampoing chimique et plus aucune démangeaisons) je viens de retenter ce matin et je sens que ça me titille le cuire chevelu. Je suis déçu car j adore la manière d utiliser les shampoings solide et mes cheveux étaient bien plus beaux. Auriez vous des conseils à me donner?
Maryse quelle recette utilisez vous pour n avoir que 20%.
Merci beaucoup les filles

dominique

coucou
personnellement,je pense que un shampoing solide tout sci et poudre(quelque soit la poudre) reste trop irritant,tu dois mettre de l huile végétale pour adoucir,au risque de te retrouver avec des cheveux et un cuir chevelu tout desséchés, l’HV ne va pas graisser tes cheveux mais va adoucir le coté desséchant du tensio actif et de la poudre,bisou

Mémé

Coucou Dominique 😉
Ajouter un peu d’huile végétale est une option effectivement, que je ne fais pas systématique ceci étant ^^.
C’est prévu pour la prochaine fournée !

Bon week-end !

Lucie

Perso je mets de l’huile de nigelle 20g, 60g de sci, 10g de poudre de shikakai, 20 gouttes d’huile essentielle et 10g d’eau et jamais été irritée

LauriePB

J’avais deja modifié ta recette pour 70g au lieu de 80. Et même si je n’ai aucun soucis, je vais quand meme tester 50-50 dans un premier temps ! Merci pour cet article !

Aurania

Je fabrique mes shampoings solide depuis bien longtemps le SCI je mets 50 g et aucun problème, j’avais des démangeaisons avec les shampoings du commerce, depuis 1 an je fabrique mes shampoings solides je mets bien sur de l’huile de moutarde shikakai la poudre de guimauve et des huiles essentielles

Mémé

Merci pour ton retour. 50gr de SCI pour combien de poudres végétales du coup ?

Déborah

Fabriqué hier soir et testé ce soir et vraiment TOP! Merci pour ce partage 🙂

Mémé

C’est du rapide ! Merci pour ce retour, ravie que la recette te convienne 🙂
Tu me diras ce que tu penses de la durée de vie de la chose tiens, si tu trouves que ça s’effrite plus rapidement que d’habitude ^^.

Déborah

Ok 🙂
Je viens de tester sur ma fille de 9 ans et cheveux parfait.
Si je veux ajouter une huile végétale. Quelle dose conseilleriez-vous?
Merci.

Mémé

Coucou Déborah,

J’en mets rarement dans mes shampoings solides car j’ai l’impression que mes cheveux graissent beaucoup plus vite. Le peu de fois où je l’ai fait, j’avoue que c’était un peu du pifomètre, quelques gouttes seulement. Je viens de faire quelques recherches, et je vois que certains vont jusqu’à 20ml d’huile pour 70gr de poudres et SCI confondus.
J’imagine qu’il faut réduire la teneur en phase aqueuse du coup ^^.

steph

cc mémé, merci pour ta recette je vais la tester, car en ce moment petit soucis de cuir chevelu, pellicules et démangeaisons . je t explique rapidement une amie qui a des enfants me dit il y a qq semaines ( je l avais vu la veille) invasion de poux , je vie seule donc pour l inspection à moins de se faire un torticolis, c est compliqué. en prevension et en mode psychose des poux j ai ete acheté une lotion anti-poux et là mon cuir chevelu n’a pas du tout kiffé ( sachant que je suis hypersensible, déjà eu des grosses irritations) en + le shampoing neutre aromazone d aide pas mon cuir chevelu qui ne supporte plus grand chose ..
par contre une fois tu m as dit d eviter HE baie st thomas.
alors plusieurs questions:
1/que mettre à la place de HE st thomas
2/que faire pour pellicules et irritations cuir chevelu, le masque au miel+ aloe vera me fait du bien 1 jour mais ne traite pas le pb.
voilà tu sais tout, je suis preneuse de toutes les astuces . merci biz

Mémé

Coucou Stéph,

A quel moment je t’ai dis d’évité l’huile essentielle de Bay St Thomas ? Elle régule justement les dérèglements du cuir chevelu donc je en comprends pas pourquoi je t’ai répondu ça lol. Sinon, tu as l’huile essentielle de Tea Tree qui est pas mal pour les pellicules.
Et pour ce qui est des irritations, je ne conseillerais des bains d’huile en racines, histoire de nourrir tout ça.
Le tout, en essayant d’espacer les shampoings aux maximum et de ne pas trop y toucher. Rince-toi les cheveux à l’eau tiède voire froide (surtout pas d’eau méga chaude).
Tu peux également te faire des soins à base d’orties, comme un spray par exemple : http://memedanssesorties.com/222/spray-apaisant-ortie/
sans oublier les rinçages au vinaigre de cidre ^^.

Tiens-moi au jus !

steph

merci mémé pour ta reponse,
pour les bains d huiles racines, quelles huiles utilisées? à la maison j ai HV abricot, avocat, et jojoba.
pour la HE bay st thomas c etait dans les commentaires Ma routine capillaire bio minimaliste et économique ! [Printemps 2017], tu me la deconseillais en disant elle est top mais irritante, car je fais des allergies, et je ne supporte pas bcp de produits.
biz

Mémé

Ah ok, oui effectivement, c’est une huile essentielle puissante qui ne convient pas à tout le monde.
Parmi les huiles végétales que tu as déjà, je dirais celle de Jojoba, elle régule les problèmes de cuir-chevelu et l’excès de sébum ^^.

Vignas

Merci pour cet article qui tombe à pic ! : j’utilise shampoing solide (selon ta recette) depuis 1 an et, effectivement ça commence à gratter…. Merci !!! Ce sera pour ma prochaine tournée !!

Mémé

Avec plaisir Stéphanie, j’espère que cette recette solutionnera tes démangeaisons. N’hésite pas à revenir me dire ce que ça donne dans quelques mois, c’est toujours intéressant d’avoir ce genre de retour.
Bon Dimanche !

Maryline

Le shampoing est adapté à tout type de cheveux ? Sachant que j ai un cheveux à tendance grasse.
Bon dimanche

Mémé

Coucou Maryline,
Oui l’argile est pas mal pour les cheveux gras, sinon, tu as la poudre de Reetha aussi qui fait des merveilles 🙂
Bon Dimanche !

MarionDb

Coucou mémé, j’ai moi aussi des problèmes de démangeaisons depuis semaines… J’avais déjà baissé la dose de SCI mais je vais tester cette nouvelle recette ! Merci Mémé pour tes recettes !

Mémé

Saloute Marion !

Surtout n’hésite pas à me faire un retour, histoire de voir si les démangeaisons s’apaisent également de ton côté ^^.
A bientôt !

Annie

Hello mémé, j utilise ta recette pour les brunettes, avec la poudre de shikakai, est-ce possible de garder la même recette et d adapter le SCI et la poudre ? Ou avec l argile le shampoing « tient » mieux ? Merci pour tes recettes.

Mémé

Coucou Annie!

Tu peux effectivement adapter la recette avec tes propres ingrédients, ça tiendra tout aussi bien 🙂

Bon Dimanche !

Gaelle

Bonjour Mémé,

Je vais commander sous peu tous les ingredients nécessaires pour le shampoing solide. Cependant,j’ai malgré tout une question par rapport à la recette. Dans la précédente tu ajoutait de la squalane de l isocide etc….Donc est ce que je peux reprendre ta recette précédente en ajustant simplement le ratio sci/poudre ?
Merci mémé

Mémé

Coucou Gaëlle,

Oui oui, tu peux reprendre les recettes déjà présentes sur le blog, et juste changer la dose de SCI / poudres végétales ou argile.

Bon dimanche !

Emilie

Bonjour Mémé!
Merci pour tes partages que je suis avec enthousiasme!
Moi, je rencontre un problème récurrent ces derniers temps, je ne trouve plus de SCI. Comment fais-tu pour t’en procurer? Est-ce que je peux le remplacer par du SCS?
Très bon weekend!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *