L’ortie piquante et ses bienfaits

ortie

Ah l'ortie ! C'est juste honteux de ne pas t'en avoir parlé plus tôt !  La plante mal-aimée par excellence sous prétexte que lorsque t’en croises une, tu te retrouves avec des plaques rouges et démangeaisons affreuses impossibles à calmer (en fait si, un p’tit coup d’Aloe Vera ou de Vinaigre et c’est bon).

Savais-tu que l'ortie avait pourtant des bienfaits insoupçonnés à première vue ?
Que ce soit en usage interne, ou externe, l’ortie sait calmer bien des bobos ; Eva en avait d’ailleurs déjà parlé l’an dernier sur NanaTuropathe.com dans son article que tu trouveras par ici.

Aujourd’hui, je te parle de ses bienfaits côté Cosméto’.

L' ortie, pour les cheveux

L’ortie possède des vitamines et minéraux qui fortifieront tes cheveux, stoppant ainsi leur chute. Elle régulera les soucis de sébum, pellicules et autres démangeaisons. Tes cheveux n’en seront que plus brillants et en pleine santé, mais attention aux blondinettes, elle aurait tendance à foncer légèrement la tignasse !

L' ortie, pour la peau

Paradoxalement, elle calmera les inflammationsdémangeaisons et irritations via les sels-minéraux et oligo-éléments qu’elle possède. Régénérante et revitalisante, l'ortie est riche en silice, et aidera également à tonifier et raffermir ta peau ! Ajoute à cela qu’elle est aussi conseillée pour les peaux à problèmes : acné, psoriasis etc.

L'ortie, pour les ongles

T’as les ongles mous, cassants, qui se dédoublent et en piteux état ? L’ortie est pour toi 🙂


Où la trouver ?

En cosmétique, elle s'utilise sous forme de poudre. Si tu es une flemmarde professionnelle, tu en trouveras probablement sur internet. Si tu es une semi-professionnelle, rends-toi chez ton herboriste, il en aura surement ! Ou alors, dans ton magasin bio le plus proche ! Ils vendent parfois des sachets de feuilles séchées, charge à toi de foutre tout ça au mixeur histoire de les réduire en poudre.

Enfin, si tu joues dans la catégorie nano-flemmarde, sache que tu peux réaliser ta poudre toi-même ! C’est ludique, et quoi de plus valorisant que de dire « c’est moi que j’l’ai faite ! na. »

l'ortie
Comment faire de la poudre d’ortie ?

Pour se faire, embarque tes lardons en forêt, munis-les de gants appropriés (ou pas...) et dis-leur que tu veux un beau bouquet d’orties pour la fête des mères ! (tu fais genre c'est bientôt, osef)
Après t’être débarrassée de l’étape cueillette, fais sécher le bouquet à l’air libre quelques jours ; si tu es trop pressée, tu peux passer par la case « four » à basse température mais c’est pas super écolo hein, j’dis ça, j’dis rien. Une fois sèches, les feuilles ne piquent plus ! No stress...

Tu passes tout ce petit monde dans un mixeur ou un hachoir (les feuilles d'orties hein, pas les gosses) jusqu'à obtenir une poudre la plus fine possible.

Termine en passant la poudre dans un tamis, et voilààààà !!!

Sur ce, on se retrouve la semaine prochaine pour une recette à la con à base d'ortie si ça t’intéresse !

Bisous bisous

Commentaires

Emy Jolie

Je rigole comme une niaise en lisant ton article … ça n’allait pas quand tu le rédigeais ? Mdrrrrrr!
Pfou… ça fait du bien de rire héhé… N’empêche que tu m’as donné envie d’aller à la pêche aux orties… ! Pourquoi pas après tout ! J’ai un p’tit doute sur le fait qu’à la fin ça finisse en poudre mais why not…
Je sens que j’vais m’amuser tiens… Si j’ai des cloques j’te dirais merci :-p
Bises!

Mémé

Coucou Emy (toujours fidèle au poste) !
Rhoooo mais si j’allais très bien quand j’ai pondu cet article lol. Là est peut-être le problème ?
Nul doute, si j’ai réussi à obtenir de la poudre, n’importe qui peut y arriver 🙂
Bon week-end !

Cathy7302

Bonsoir,
je pense que les bienfaits sont équivalents quand on la prend par voie orale.
Merci pour ton article bien sympa et rigolo !
ça fait du bien !
Cathy

Harleen

Personnellement, j’utilise l’ortie piquante en interne : je m’en fait une infusion avec de la prêle pour reminéraliser mon organisme (je fais une cure 2 fois par an environ). Résultat : je suis en meilleure santé, plus de chute de cheveux et belle pousse de poils de tête pour prouver que c’est bénéfique !

Par contre, j’aurai aimer que tu nous explique comment tu l’utilisais pour la suite surtout pour la peau et les ongles ! 🙂

Mémé

Salut Harleen,

Merci pour ton retour ^^ Je n’ai encore jamais testé en interne, mais du coup tu me donnes envie là.
La poudre d’ortie, s’utilise comme n’importe quelle autre poudre, généralement liée à de l’eau ou un hydrolat. Tu peux également l’utiliser en la mélangeant à d’autres poudres végétales ou argiles, ou en faire des macérats.
Je reviens très vite avec quelques recettes à base de !

Christine

Vite vite une recette en interne ou externe pour les cheveux ! Vivement la semaine prochaine !

Mémé

Allez, je modifie mon « planning de publications » et je la met pour lundi au lieu de vendredi ! 😉

Mouton-curieux

Haaaa l’ortie… Je l’ai découverte l’année dernière (en cosmétique hein ^^) et mes cheveux sont heureux avec leurs cures régulières de lotion d’ortie 🙂 Et en plus, moi qui ne suis pas très douée c’est très simple de faire de la poudre ^^

Mam Ounette

bonjour Mémé, super ton blog !
comment utilises tu l’ortie pour les ongles ? jusqu’á présent je n’ai pas trouvé de recette !
Merci et bon we !

Mémé

J’en parlerai prochainement 🙂 mais en gros tu peux faire un macérât et l’utiliser en guise de lotion 😉

Édith Meigné

En « interne » et bon pour tout il ne faut pas oublier la fameuse soupe aux orties…

chantal chaumet

J’ai moi aussi un soucis avec mes ongles qui se dédoublent .J’ai tenté avec un tas de produits soit disant efficaces en vais alors j’attends avec impatience la recette avec l’humour de mémé…

Mémé

Coucou Chantal, merci pour ton message !
La recette va arriver, mais je dois encore bosser un peu dessus, je suis pas encore au point 😀
As-tu essayer l’huile de ricin sinon?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *