Comment j’ai réussi à faire germer un noyau d’avocat

faire germer un noyau d'avocat

Je ne suis pas certaine que ce soit la bonne période pour t'expliquer comment j'ai réussi à faire germer un noyau d'avocat, mais la demande était telle sur Instagram, que je ne me voyais pas non plus publier ce billet dans six mois. Soyons réactive pour une fois j'veux dire...

Pour rappel, je n'ai absolument pas la main verte puisque je fais partie du clan des "tueurs de cactus". Mais comme je ne suis pas à une expérience près, j'ai eu envie de tenter de faire pousser un avocatier.
Ça m'a pris au mois de mai dernier (au printemps donc), juste avant de partir pour quelques jours à Lisbonne. J'étais entrain de faire les sandwichs pour le voyage, me retrouvant ainsi avec un noyau d'avocat sous le coude. Et je me suis dis, "tiens, pourquoi pas ?". La vie tient à peu de choses...

Dix mois après, je peux te dire que l'expérience est concluante puisque mon petit Lisboa possède à l'heure actuelle pas moins de 9 feuilles (oui, je les comptes chaque jour, c'est ma fierté)

Comment faire germer un noyau d'avocat ?

On ne peut pas dire que je me sois documentée outre mesure sur le sujet, aussi, je vais tâcher de t'expliquer dans les moindres détails comment j'ai procédé et ce qui a fonctionné de mon côté. 

La mise en route, le 7 mai.

J'ai donc activé les choses début mai. Est-ce que la période était particulièrement propice pour faire germer un noyau d'avocat, je ne saurais dire (en gros ce billet sera à base de "j'ai fait comme ça, ça a fonctionné, mais je ne sais pas exactement pourquoi")...
Comme tu l'as sans doute vu dans bon nombre de ressources sur le sujet, j'ai utilisé la technique des cure-dents-le-cul-dans-l'eau après, avoir préalablement nettoyé le noyau à l'eau claire.

L'idée étant de piquer le noyau avec des cure-dents, pour ensuite venir le placer sur un récipient rempli d'eau, de façon à ce que seule la partie basse soit immergée. Au début, j'ai pris un contenant que j'utilise pour mes tambouilles cosmétiques, mais qui s'avère être en réalité destiné à faire des verrines ; enfin, je pense. Disons que je ne voulais pas prendre un récipient trop haut, histoire d'éviter de gaspiller de l'eau.

faire germer un noyau d'avocat

J'ai posé le tout au dessus de mon réfrigérateur, dans la cuisine donc, orientée sud-ouest. Place qu'il n'a jamais quitté depuis.

Avant l'éclosion, aux alentours du 20 mai.

Les quatre premiers jours, le noyau a donc barboté dans son eau sans que je fasse quoi que ce soit étant donné que je n'étais pas là. Mais quand je suis rentrée de week-end, j'ai mis un point d'honneur à ne pas le lâcher. Je changeais donc l'eau une fois par jour.
Et deux semaines après, un petit germe commençait déjà à sortir. Le soleil tapait pas mal à cette période, j'imagine que ça aide.

Je crois me souvenir que c'est à ce moment là que j'ai commencé à utiliser une astuce qui je pense, à fait toute la différence, celle de My Green Karma, qui consiste à faire macérer une peau de banane dans de l'eau pour obtenir ainsi un engrais naturel, qui booste la pousse à souhait. Quand j'ai commencé à remplacer l'eau par ce breuvage, c'est bien simple, le noyau germait à vue d’œil.

faire germer un noyau d'avocat

Très vite, j'ai dû lui offrir un verre plus haut, afin qu'il ne se sente pas trop à l'étroit et qu'il puisse se développer comme bon lui semble. 

L'étape critique n°1, la mise en terre en pot, le 11 juin.

Les jours suivants, ce tout petit germe n'a cessé de grandir, formant un semblant de jolie racine. Le noyau s'était fendu sur toute sa hauteur, et on pouvait apercevoir une toute jeune pousse au dessus, qui ne demandait qu'à sortir.

J'ai attendu que sa racine ait l'air bien robuste avant de lui offrir un pot digne de ce nom. Cette étape était cruciale et j'avoue avoir eu les chocottes de tout faire foirer ! Qu'on se le dise, les plantes sont sensibles et changer leurs habitudes peut leur être fatal. Autant te dire que j'étais sur le qui-vive constamment. Oui, faire germer un noyau d'avocat n'est pas de tout repos, moi j'te l'dis.

J'ai donc pris un pot au fond duquel j'ai mis quelques cailloux que j'ai recouverts de terreau, puis j'ai placé le noyau de façon à ce qu'il dépasse un peu. Pourquoi. J'en sais rien, c'est sans doute ce que j'avais lu aux détours de quelques recherches à l'époque.

faire germer un noyau d'avocat

Le pot trônait toujours bien sagement dans la cuisine, toujours orientée sud-ouest.

Côté arrosage, je n'étais pas fixée, et je ne le suis toujours pas à l'heure actuelle. Disons que j'essaie de comprendre ce dont il a besoin. Parfois, les feuilles commencent à tirer la tronche, auquel cas je fais le nécessaire. Mais si tu veux un ordre d'idée, je dirais qu'un petit schlouc' tous les deux-trois jours est suffisant. Une fois sur deux, je continuais d'utiliser l'engrais naturel à la banane (ce truc est juste fou).

De semaine en semaine, la tige grimpait jusqu'à ce qu'il me sorte ses premières feuilles, ce que je vivais comme une victoire de canard et une fierté sans nom (sous couvert de Môman qui une fois les présentations faites, m'a rétorqué "c'est moche comme plante". Allons bon.).
Il était lancé, et j'ai finalement abandonné l'engrais naturel (nan parce que, les smoothies à la banane, ça va 5 minutes).

faire germer un noyau d'avocat

Et quand la tige a commencé a s'allonger sérieusement, je lui ai offert un tuteur, histoire que le poids des feuilles ne la casse pas.

L'étape critique n°2, l'hiver

Autre étape que je redoutais, la période hivernale. Chez nous, on ne chauffe pas, ou très peu, et j'avais vraiment peur qu'il en prenne un coup. Je vais pas te mentir, à l'heure où j'écris ces lignes, Lisboa tire un peu la tronche. Il a perdu une feuille et une autre est sur le point de céder.
Mais ce qui me rassure, c'est qu'il en sort de nouvelles sur le dessus, donc je me dis que tout n'est pas perdu. Je suis d'ailleurs entrain de lui offrir une nouvelle petite cure de bananes en ce moment.

faire germer un noyau d'avocat

Voilà l'ami, sans doute rien de fou à l'horizon par rapport à tout ce que tu as déjà pu voir sur le pourquoi du comment faire germer un noyau d'avocat.
Si le développement de Lisboa t'intéresse, n'hésite pas à me rejoindre sur Instagram, je donne régulièrement de ses nouvelles. 

Et puis qui sait, quand je serai à l'aube de mes quarante ans, peut-être me pondra-t-il quelques bébés avocats ?

Rendez-vous dans 8 ans 😉

faire germer un noyau d'avocat

A lire aussi : Mon petit coin vert, la box jardinage 100% bio

Commentaires

Carole

Bonjour Mémé, super article. Ça fait un moment que je voulais essayer, c’est décidé aujourd’hui je me lance! j’espère avoir autant de chance que toi. Peux-tu donner quelques précisions concernant l’engrais de banane, stp? Combien de peaux de bananes pour quel volume d’eau?et combien de temps de macération? Je ne connaissais pas cette technique et vu que je mange des bananes quasiment tous les jours, j’ai de quoi faire. Merci

Mémé

Coucou Carole !

De mon côté j’avais laissé macérer une peau entière dans 1 litre d’eau. Pour plus de précisions, je t’invite à consulter l’article complet de Sabine au sujet de l’engrais à la banane : https://mygreenkarma.wordpress.com/2017/05/28/banana-engrais/
Elle y explique tout 🙂

J’espère que ça fonctionnera pour toi !!! Tiens-nous au jus !

Bon Dimanche 🙂

nonette

bonjour, bravo pour cette belle réussite; je jette regulierement mes noyaux d’avocats en terre dans le jardin, et les laisse pousser librement, j’en ai un qui n’a pas bien supporté le gel (-7°) malgré un journal et un pot pour le recouvrir.Je le laisse en place au cas où … J’utilise le jus de banane régulièrement pour mes plantes et elles me le rendent bien. c’est vraiment formidable , économique, écologique… et bio surtout il faut du Bio .

Mémé

Oui j’ai aussi eu quelques retours de personnes me disant qu’elles jetaient les noyaux à la volée dans le jardin et que ça poussait tout seul. Lol… Et moi qui me casse la tête à le faire germer dans un verre pour le mettre en pot ensuite… Bon en même temps, je n’ai pas de jardin donc bon ^^.
Je crois avoir oublié de préciser que j’y mettais également du marc de café de temps à autre. D’ailleurs, il est temps de lui changer son pot, il devient trop petit. Je vais profiter d’un petit rayon de soleil pour faire ça sur le balcon cette après-midi tiens 🙂

VeggieKitty

Je n’ai jamais réussi à faire germer un seul de mes noyaux d’avocat. Le petit gus’ reste des jours, voire des semaines à trempoter dans une eau que je change quotidiennement, mais rien ne vient ! Je vais tester l’engrais avec la peau de banane pour voir si ça fonctionne sur un projet noyaux. Je ne connaissais pas cette astuce, merci 🙂

A bientôt !

Mémé

Eh bien j’espère que cette astuce t’aidera ^^.
Essaye peut-être de lancer ça aux beaux jours aussi, quand le soleil pointera le bout de son nez et qu’il commencera à faire chaud ^^.

La Coquette Ethique

Je suis justement en train de faire germer des noyaux ! Apparemment le mois de mai motive à faire germer des avocats. J’en ai un qui a super bien pris mais là la racine m’inquiète un peu. Je vais le planter le plus vite possible.
Et le deuxième commence seulement à faire apparaître une racine. Pourtant je les ai mis dans l’eau en même temps c’est drôle un tel décalage.

L’engrais à la banane ça a l’air top je vais tester !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *