Mes cartes oracles de développement personnel

cartes oracles

Après le journal d'introspection, parlons des cartes oracles de développement personnel, un outil supplémentaire que j'utilise pour travailler sur moi.

Cet été, j'ai eu une grosse période de remise en question, ou crise existentielle, appelle ça comme tu veux. Je ne savais plus ce que je voulais, ni ou j'allais et encore moins qui j'étais. Malgré ces gros questionnements, j'ai toujours eu la conviction que les réponses étaient pourtant là, planquées quelque part sous des couches et des couches de brouillard épais (comprends, croyances limitantes, peurs et angoisses). Encore fallait-il réussir à y accéder...

C'est ainsi que j'en suis venue à m'intéresser très fortement au domaine de l'intuition. Cette petite voix, ou ces ressentis qui te guident vers ce qu'il y a de mieux pour toi. Si tu l'écoutes bien, tu constateras qu'elle ne se plante jamais. Je pense qu'on a déjà tous fait l'expérience de pressentiments, ou de situations devant lesquelles on s'est dit "Ah ! Je le savais!" ou "Non, je le sens pas", sans pour autant pouvoir l'expliquer de façon rationnelle.
Pourtant, il n'y a rien d'ésotérique là-dedans, des études ont été rondement menées par des neuroscientifiques, tout se passe dans l'hémisphère droit du cerveau. Je ne vais pas développer davantage, le sujet mériterait un article complet, si ça t'intéresse, fais-le moi savoir 🙂

J'avais donc envie de travailler là-dessus histoire d'accéder à ce que j'avais réellement au fond du bide, à mes désirs et aspirations profondes. Quand j'ai décidé d'initier ce travail sur moi, j'étais motivée et pleine d'espoir. Je me suis alors plongée dans des livres, et ai regardé moult vidéos, ce qui m'a inévitablement amenée à mettre en place une routine introspective dans mon quotidien. Consulter du contenu, c'est bien, appliquer les concepts, c'est encore mieux !

Alors j'ai commencé à utiliser des outils tels que le journal créatif, la méditation, le yoga depuis peu et, le tirage de cartes oracles. Alors oui, le terme "oracle" t'inspire peut-être des notions de voyance ou de divination, mais ce n'est pas de ça dont je vais te parler ici.

Les différents types de cartes oracles

Il existe effectivement plusieurs types de cartes oracles :

  • les jeux de prédilection, pour lire l'avenir,
  • les jeux pour l'évolution personnelle, pour mieux se connaitre et se révéler à soi,
  • les jeux de guidance, qui aident à révéler certains signes pour comprendre une situation et nous orienter vers la bonne direction.

Soit dit en passant, certains jeux ont plusieurs objectifs et peuvent être utilisés à la fois pour la divination, la guidance et l'évolution personnelle. Il en existe des tas, de tous univers confondus et le choix ne doit pas se faire à la légère puisqu'on va développer au fil des utilisations une certaine affinité avec eux. Il faut que les cartes nous parlent, c'est dire si le choix est très personnel.

J'ai lu énormément de revues sur une multitude de cartes oracles avant de choisir celles sur lesquelles j'allais jeter mon dévolu. Par exemple, je savais que je ne voulais pas des cartes orientées trop spiritualité / anges / fées / esprits de la nature and co. Je n'en étais pas encore là. Je souhaitais un jeu qui garde les pieds sur Terre et tourner vers l'introspection, le soi profond avec de belles images inspirantes.

cartes oracles

"Les portes de l'Âme" de Sophie Mielzareck et Brigitte Barberane

J'ai opté dans un premier temps pour "les portes de l'intuition" de Sophie MIELZARECK, spécialiste de l'intuition, ce qui tombait au poil avec mon objectif. Bien que j'adore toujours l'utiliser, c'est finalement avec "Les portes de l'Âme"du même auteur, que j'ai développé le plus d'affinités. Au premier abord, il peut paraître un peu plus compliqué à utiliser mais finalement,  je le trouve plus parlant, plus précis et plus accessible pour la débutante que je suis.

Le concept

Le concept premier de ce jeu est de trouver sa mission de vie. S'interroger sur sa raison d'être et ce qui nous correspond vraiment. Des cartes oracles d'évolution personnelle donc, mais aussi de guidance. Les cartes et les méthodes de tirage proposées sont fait pour nous inciter à sortir de nos blocages et nous reprogrammer selon nos aspirations réelles. C'est un véritable outil de prise de conscience, pour mieux se connaitre et aller au fond des choses !

Le jeu

Le jeu nous propose trois groupes de lames (cartes oracles) joliment illustrées, accompagnées d'un mot clé et d'un message :

  • les 22 cartes Égo. 11 Égo ombres, qui illustrent notre saboteur intérieur à savoir nos croyances limitantes qui agissent comme des freins dans nos vies, comme par exemple l'inaction, le perfectionnisme, la soumission, etc. 11 Égo lumières, qui mettent en évidence nos forces et nos aptitudes à développer comme l'ambition, l'autonomie, la persévérance entre autres.
  • les 22 cartes Âme nous ramènent à notre nature profonde, au meilleur de nous-même, là où l'égo n'entre en aucun cas en ligne de compte, comme la gratitude, la générosité, l'amour.
  • les 10 cartes Aides,  nous relient à des soutiens qui peuvent être en nous, symboliques ou réels, comme le coach, l'ange gardien, ou l'ami

Le livret qui accompagne le jeu nous donne pour chaque carte une interprétation et son enseignement, un message personnel sur lequel il est toujours intéressant de méditer, et une action concrète à mener.

cartes oracles

Comment utiliser le jeu ?

Faire place nette

Utiliser ce type d'outil ne doit pas se faire entre deux portes. Je vois vraiment cette activité comme un moment entre moi et moi seule. Avant de commencer, je pense qu'il est important de se mettre dans un état de réceptivité visant à accueillir les informations les plus justes et faire émerger l'inconscient.

Être dans un endroit calme, se déconnecter de nos turpitudes quotidiennes pour se recentrer quitte à effectuer quelques exercices de respiration en amont. D'ailleurs, mes tirages se font bien souvent après une séance de méditation. Je trouve que ça complète parfaitement le processus. 

Formuler une intention

Une fois que j'ai retrouvé le calme intérieur (ou que je m'en approche, avouons-le, ce n'est pas simple tous les jours), j'émets une intention, je pose une question. Plusieurs en réalité, en fonction de la carte que je vais tirer. Les interrogations doivent rester ouvertes, les cartes ne répondront jamais par "oui" ou par "non" !

Le livret nous propose plusieurs sortes de tirages en fonction des objectifs. De mon côté, je vais au plus simple, en utilisant que très rarement les cartes Aides car je ne suis pas encore à l'aise avec la connotation parfois trop spirituelle qu'elles dégagent. Du coup, les tirages se résument bien souvent à ne tirer que deux cartes : 1 carte Égo et 1 carte Âme.

Quand je m'apprête à tirer une carte Égo, les questions seront du type "Qu'est-ce qui m'empêche d'avancer aujourd'hui ?", "Qu'est-ce qui me bloque ?", "Qu'est-ce qui sabote mes actions, mes projets ?".
Pour les cartes Âme : "Qu'ai-je à accueillir en moi ?", "Que cherche à me dire mon âme ?" "Comment réussir pleinement ma vie matérielle ?" ou plus familièrement "Qu'ai-je au fond des tripes !?!" (restons-nous même j'veux dire...).

  • la carte Égo, illustre ce que j'ai à travailler pour mener à bien ma mission. 
  • la carte Âme elle, reflète ce que mon moi profond cherche à exprimer. Je place cette carte au dessus de la carte Égo comme le conseille le livret parce que je trouve ça visuellement super intéressant. Ça montre concrètement la place de l'Égo (souvent bien trop présent dans nos esprits), en tant que Moi inférieur et celle de l'Âme sur le plan supérieur. 

Ecouter les réponses

Avant de me ruer sur le livret d'accompagnement pour prendre connaissance de la signification des cartes oracles, je prends un petit temps pour observer les cartes sans forcément lire le message qui les accompagne.
Je regarde dans un premier temps les illustrations (qui sont juste, à tomber !) pour voir ce qu'elles m'inspirent de façon spontanée. Ensuite seulement je lis le mot clé puis le message de la carte et je réfléchi à ce que ça m'évoque au moment T.
Ce n'est seulement qu'après que je consulte l'enseignement et l'action à mener, présents dans le livret. 

cartes oracles

Quand j'ai du temps devant moi et que je veux aller au fond des choses, je prends des notes entre chacune de ces étapes. Ecrire me permet de poser les choses, de faire le lien entre les deux cartes, bref, d'aller toujours plus loin dans mes réflexions et d'y revenir si besoin.

A quel fréquence faire ses tirages ?

Personnellement, je fais au minimum un tirage tous les dimanches. Ça me donne le ton de la semaine à venir ! Ainsi, j'ai plusieurs jours pour bien m'en imprégner, mener les actions associées et parfois peaufiner mes réflexions, quitte à revenir écrire dans mon carnet.

Cependant, il m'arrive de réitérer entre deux tirages hebdomadaires quand j'en ressens le besoin. En cas de crise, d'angoisse ou de doute soudain sur un sujet bien précis. Il n'y a pas vraiment de règle, c'est au feeling !

Ceci étant, pas de "règle" particulière à respecter, certaines personnes officie tous les matins pour recevoir le message de la journée.

Ce que les cartes m'apportent concrètement

Pour commencer, je passe un bon moment tout au long du processus. Ça peut paraitre gnan-gnan dis comme ça, mais j'adore manipuler ce jeu, les toucher, les mélanger, m'imprégner des images toutes autant inspirantes les unes que les autres. Les lames sont vraiment de bonne qualité soit dit en passant.

Tirer les cartes me permet de me mettre face à moi-même, accéder à mon inconscient et de me détacher du mode "pilote automatique". En clair, de me remettre les idées en place et de m'attacher sur ce qui est vraiment important.
Parfois, les réponses révèlent des choses que je sais déjà mais sur lesquelles je n'ai jamais pris le temps de travailler par flemme ou peur de l'échec (ce bon vieux saboteur).
A d'autres moments, elles me boostent et me motivent pour passer à l'action. Et quand il m'arrive de tirer la même carte 3 semaines de suite (ce qui arrive assez souvent), j'y vois là un signe et une notion à ne pas laisser de côté !

Il peut arriver qu'un tirage ne m'inspire rien qui vaille ou me mette mal à l'aise sur le moment. Dans ces cas là, c'est Ok, et je passe à autre chose. Soit je réitère mon tirage, soit je change de jeu, soit je vaque à mes occupations. Je pense qu'il ne faut pas utiliser ce type d'outil au pied de la lettre et se mettre à déprimer si les cartes oracles sont venues titiller un point sensible. C'est que ce n'était pas le bon moment, pas de quoi se mettre la rate au court-bouillon ! 

Si toi aussi tu es adepte des cartes oracles, n'hésite pas à nous dire celui que tu utilises et comment tu procèdes, ça m'intéresserait beaucoup 🙂

cartes oracles

La Bise,
Marie

En partenariat avec Decitre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *